Bienvenue chez les ch'tis à la sauce napolitaine fait un tabac

lundi 4 octobre 2010 - 20:45 | Showbizz
Benvenuti Al Sud (Bienvenue dans le sud), remake italien du film phénomène français Bienvenue Chez Les Ch'Tis, fait un tabac en Italie où il a rapporté près de quatre millions d'euros en un week-end et nourri le débat sur l'unité nationale.

affiche de Benvenuti al Sud


Le film de Luca Miniero a transposé à l'envers l'histoire du postier marseillais muté dans le nord par mesure disciplinaire. Ici, c'est un postier de la Brianza, riche région du nord, qui se voit transféré de force à Castellabata, en Campanie, en plein Mezzogiorno (le Sud de l'Italie déshérité). Il y découvre les usages, le dialecte et les modes de vie avant d'admettre qu'on " ne vit pas si mal dans le sud ".

Sorti vendredi dernier en 500 copies, le film a déjà rapporté près de quatre millions d'euros (plus du double d'Inception avec Leonardo Di Caprio qui en est pourtant à sa deuxième semaine), avec en moyenne 7 128 spectateurs par salle, une affluence digne des films à succès de Noël.

Surtout, il semble plaire autant dans le nord du pays que dans le sud, ce dont se réjouit son producteur Riccardo Tozzi, à la tête de la société Cattleya.
" Le pays est beaucoup plus uni qu'on ne le pense et on le voit avec le public réparti dans toutes les régions ", a-t-il commenté auprès de l'Ansa. " C'est une belle réponse aux phrases récentes d'Umberto Bossi ", le leader de la Ligue du nord, parti autonomiste et anti-immigrés, qui avait traité les Romains de " porcs ", avant de s'excuser la semaine dernière pour cette " plaisanterie ".

Au-delà de cette saillie du leader nordiste, l'Italie, qui fête l'an prochain les 150 ans de son unité, est traversée par un débat sur son identité et les clivages économiques nord-sud.
" Quand j'ai vu Bienvenue Chez Les Ch'Tis en France, j'ai pensé : ce n'est pas un film français, c'est le remake d'un film italien, car il racontait les préjugés culturels qui existent dans notre pays ", a expliqué à l'AFP le producteur, qui a aussitôt accepté de diffuser le film en Italie tout en achetant les droits pour son adaptation.

" Mais si les gens se moquent les uns des autres, il n'y a pas de haine. Ce sont les politiques qui exacerbent les conflits ", ajoute-t-il.

Giu al nord (littéralement, en bas au nord), version italienne du titre Bienvenue Chez Les Ch'Tis, qui a attiré plus de 20 millions de spectateurs en France, avait été moins apprécié dans la péninsule, les Italiens, pourtant grands spécialistes du doublage, ayant eu quelques difficultés à transposer la saveur des dialogues en ch'ti, le patois du nord de la France.

Dany Boon, le réalisateur de Bienvenue Chez Les Ch'Tis, s'était rendu sur le tournage du remake italien. " Il a trouvé l'ambiance tellement chaleureuse qu'il a accepté de faire une apparition dans le film, a raconté le producteur. Il arrive à la poste et se voit répondre en napolitain, dont le héros ne comprend pas un mot. Mais lui le Français comprend tout et repart ravi ".

=> Toutes les infos sur Bienvenue chez les Ch'tis
=> Toutes les infos sur Benvenuti al Sud

(4 Octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter