Black Panther : le meilleur film Marvel ? Découvrez notre avis

mardi 6 février 2018 - 18:00 | Showbizz
En salles la semaine prochaine, Black Panther a été présenté à la presse hier soir, l’occasion pour nous de vous donner notre avis sur sur la dernière attraction Marvel. Réalisé par Ryan Coogler (Creed : L'Héritage De Rocky Balboa), Black Panther permet le retour de Chadwick Boseman dans la peau de T’Challa, nouveau roi du Wakanda.


Black Panther s’inscrit dans la continuité de la recette Marvel : une œuvre pop, rythmée et efficace qui divertit sur toute sa durée. Ponctué de quelques vannes bien senties, le nouveau Marvel éblouit également par ses scènes d’action efficaces et son décor africain de toute beauté. Moins porté sur l’humour que les deux dernières productions Marvel (Thor : Ragnarok et Spider-man : Homecoming), Black Panther offre une histoire plus dramatique, celle d’un roi qui se cherche et tente de récupérer son trône.

Black Panther repose son potentiel affectif sur ses personnages convaincants. T’Challa confirme son introduction physique dans Captain America : Civil War, l’antagoniste Killmonger est charismatique grâce à  l’interprétation musclée de Michael B. Jordan, et Black Panther tient une de ses promesses principales : remettre la femme au centre de l’histoire. Lupita Nyong’o et Danai Gurira forment un duo de guerrières impressionnant. Des femmes fortes et éloignées des précédentes incarnations féminines de Marvel Studio (Jane Foster, Pepper Potts, Tante May) pour se rapprocher davantage de la Valkyrie du dernier Thor. On retiendra également cette volonté qu’a Ryan Coogler de se détacher un minimum du Marvel Cinematic Universe en n’intégrant que deux personnages connus : Everett K Ross (Martin Freeman), l’agent de la CIA de Captain America : Civil War et Ulysses Klaue (Andy Serkis) aperçu dans Avengers : L'ère D'Ultron.



On regrettera peut-être quelques facilités scénaristiques qui entraînent un enchaînement trop bien huilé de l’intrigue. Aucune difficulté n’est véritablement un frein à l’histoire tant les protagonistes s’en défont trop facilement. De même, le montage parfois un peu trop expédié ne laisse pas réellement le temps au décor de s’implanter, aux personnages d’être totalement introduits et aux climax de réellement marquer. Un montage rapide qui se ressent également au niveau audio, puisque la bande originale promise par Kendrick Lamar est à peine entendue, souffrant d’un découpage drastique.

Finalement ce Black Panther est un Marvel réussi, sans atteindre les hauteurs tant promises, mais qui s’inscrit comme un bon amuse-gueule avant le grand rendez-vous du mois d’avril, Avengers : Infinity War.




Aubin Bouillé (6 février 2018)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter