Bombes de laque Rock’n Roll pour la BO d’Hairspray

C’est la comédie surprise de l’été. Remake du film de John Waters (avec l’inoubliable Divine), Hairspray 2007 ne fait pas dans la discrétion et, en plus de s’offrir un casting… euh disons atypique (Travolta, Pfeiffer, Walken et Queen Latifah), le film d’Adam Shakman aligne un score sous Banga multi vitamines.

Assurée par les acteurs eux-mêmes (la jeune – mais loin d’être une novice – Nikky Blonsky en tête), la bande originale est une sorte de gros bonbon fluo et ultra acidulé. Ça swingue à mort avec une touche de soul par-ci et un soupçon de crooner par-là. C’est simple : une fois la galette lancée dans la platine, nous voici titillés par le désir un peu honteux de claquer des doigts, taper du pied et frapper dans nos mains pleines de gomina.
On retiendra surtout deux ou trois morceaux tels que le Good Morning Baltimore d’ouverture (et plouf ! Direct dans le bain du musical), le très sobre I Know where I’ve been de Queen Latifah ou l’électrique You Can’t Stop The Beat collectif ; même si on a une tendresse pour le langoureux duo entre John Tarvolta et Christopher Walken (You’re Timeless To Me).

Ok c’est facile, mais bon… Allez, lâchez-vous. C’est bon la honte, paraît-il.

« Hairspray » de Marc Shaiman – Decca – Disponible

Hairspray, un film d’Adam Shankman - Sorti sur les écrans le 22 Août 2007.

Eléonore Guerra (Le 28 Août 2007)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter