Box-office : cinéma américain, des chiffres et des lettres

Le piratage de films menaçait les recettes de films engrangées par leur réseau d’exploitation traditionnel. Et bien non, public, les superproductions ont la côte, les chiffres en témoignent.
Sur le plan hexagonal, la mayonnaise prend vite et bien avec Ratatouille, qui cumule 6 millions d’entrées depuis le 1ier août, tout comme Harry Potter Et L'Ordre Du Phénix. Entre le 29 août et le 4 septembre, Les Simpson, réunirent 181 000 entrées, devançant ainsi 3 Amis de Michel Boujenah. Mr Brooks sort son épingle du jeu, et arrive en 4ème position, fort de 170 000 tickets pour la période concernée, suivi de Les 4 Fantastiques Et Le Surfer D'Argent, avec 154 971 entrées.

Outre-atlantique, on assiste à la folie des grandeurs. Les recettes subséquentes au box-office de l’été s’élèvent à 4,16 milliards de dollars, battant le record de 2004. Spider-man 3 établit le meilleur score de l’histoire : 151,1 millions de dollars entre le 4 et le 6 mai. Le meilleur mardi (sortie en salles américaines) revient à Transformers, avec 27,9 millions de dollars. Puis, La Vengeance Dans La Peau réalise la performance « aoûtienne » de l’histoire, produisant 69,3 millions de dollars.
Toujours du côté hollywoodien, s’ajoutent les recettes des superproductions telles que : Pirates Des Caraïbes : Jusqu'Au Bout Du Monde, réalisant 308,7 millions de dollars et Harry Potter Et L'Ordre Du Phénix, avec 286,6 millions.
Bref, le rêve rapporte beaucoup aux entreprises cinématographiques…

O.C (Le 6 septembre 2007 – avec Relaxnews et 20 Minutes)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter