Box-office nord américain : Harry Potter s’essouffle déjà !

Voilà près d’une semaine qu’Harry Potter a montré le bout de son nez sur les grands écrans. Après un départ en trombe (12 millions de dollars de recettes pour le premier jour), le jeune sorcier perd déjà sa première place…

Le Top 3
Avec un démarrage remarquable (=> voir la news box-office du 16 juillet 2007), Harry le jeune sorcier redescend de son nuage avec 32,2 millions de dollars de recettes pour ce week-end. Ce total n’atteint pas le grand vainqueur du moment, la comédie Quand Chuck Rencontre Larry avec Adam Sandler et Kevin James, qui empoche 34,8 millions de dollars.
Enfin… on ne se fait pas de souci pour Potter : avec la sortie de l’ultime volet de la saga par écrit, il vient de récolter le fruit de 20 millions de livres vendus en une semaine !

Derrière ces deux requins, le top 3 accueille la comédie musicale Hairspray, remake très attendu du film de John Waters sorti en 1988, qui s’amuse cette fois à travestir John Travolta. Trente ans après La Fièvre Du Samedi Soir, Travolta se remet à la danse, cette fois sous les traits d’Edna Turnblad, aux côtés de Queen Latifah et Michelle Pfeiffer.

Et les autres !
Ne les oublions pas, ils sont là : Transformers décroche la médaille en chocolat pour sa quatrième place et ses 20,5 millions de dollars empochés ces trois derniers jours. Les voitures tiennent toujours la route !
Ratatouille ne se laisse pas faire et continue sa course-poursuite avec 11 millions de dollars de plus : la sauce n’a pas encore tourné pour Rémy - le rat gourmet.
Un rat qui freine la course de John McClaine, alias Bruce Willis, qui lui ne dépasse pas la cinquième place en empochant 7,3 millions de dollars… coup de vieux ? Peut-être, Willis jouant des coudes avec son compère Robin Williams qui ajoute 3,8 millions de dollars à sa recette finale pour Permis De Mariage, dans le rôle d’un prêtre déjanté qui met à l’épreuve un jeune couple qui souhaite se marier.
Loin derrière, on retrouve Steve Carell en pleurs : Evan Tout Puissant risque de battre tous les records de catastrophes cinématographiques avec 2,4 millions de dollars de recettes pour 5 semaines d’exploitation… pour 175 millions de dollars de budget !
Enfin, à la dernière place, on salue les 2,3 millions de dollars acquis pour la comédie surprise de l’été avec 8 semaines d’exploitations : En Cloque, Mode D'Emploi.

La roue de la chance tourne toujours !

H.B. (23 juillet 2007 - avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter