Box-office US : Etat de grâce pour le Da Vinci Code !

C’est donc le Da Vinci Code, thriller ésotérique et controversé de Ron Howard, qui a, comme prévu, royalement pris la tête du box-office nord-américain ce week-end.

Les protestations d'associations religieuses et la critique assassine n'ont pas empêché cette super-production, réunissant Tom Hanks et Audrey Tautou, d'amasser 77 millions de dollars de recettes au cours de son premier week-end en salles. Le film, adapté du best-seller international de Dan Brown - et doté d'un budget de production de 125 millions de dollars - a visiblement bénéficié de la colossale campagne de promotion qui a précédé son lancement. Et les chiffres ne s’arrêtent pas là puisque, au niveau mondial, le film aurait d’ores et déjà rapporté quelques 224 millions de dollars, deuxième plus gros démarrage en salles de l’Histoire après Star Wars Épisode 3 - La Revanche Des Sith !

Deuxième au classement, le dessin animé Nos Voisins, Les Hommes de Tim Johnson a néanmoins engrangé 37,2 millions de dollars de recettes pour sa sortie. Doublé par Bruce Willis, Avril Lavigne ou William Shatner dans la version originale (Clovis Cornillac, Jenifer et Laurent Gerra en VF), le nouveau bébé des studios Dreamworks réussit un démarrage très honorable, même s’il reste quelque peu en demi-teinte, se faisant voler la vedette par le Da Vinci Code.


Délogé de la première place où il s'était maintenu deux semaines, Mission Impossible 3 de J.j. Abrams totalise quant à lui 11 millions de dollars de recettes. Après un démarrage en fanfare, Tom Cruise semble déjà être passé à la trappe. Ca lui laissera le temps de retourner à ses langes…

Il est d’ailleurs suivi par Poseidon de Wolfgang Petersen, remake du film-catastrophe éponyme de 1972. Avec 9,2 petits millions de dollars de recettes pour sa deuxième semaine en salles, le paquebot de Petersen semble définitivement avoir accouché d’une crevette. Il faut avouer que, entre l’adaptation d’un best-seller « sulfureux », le nouveau film d’animation Dreamworks et Tommy, la concurrence était rude…


E.G. (22 mai 2006 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter