Box-office US : L’agent Tom Cruise est fatigué, mais MI3 toujours en tête

Alors que la fréquentation semblait être repartie à la hausse, on a assisté à un week-end plus que mitigé dans les salles outre-Atlantique. Pire, trois des sorties les plus attendues du Printemps continuent de se ramasser au box-office, à commencer par Mission Impossible 3.

Deuxième semaine tout juste honorable en effet pour Tom Cruise puisque, après un démarrage décevant la semaine dernière, le film de J.j. Abrams perd près de 50% de son Total Entrées et n’enregistre que 24,5 millions de dollars de recettes ce week-end. Le troisième opus des aventures acrobatiques de l’agent Hunt est, malgré des critiques globalement positives, à la limite de la contre-performance pour Tom Cruise.

Grosse déception également du côté de Poseidon de Wolfgang Petersen, remake du film de Ronald Neame (1972). Souvenez-vous ! Ce film dans lequel après qu'une immense lame de fond ait englouti un luxueux bateau de croisière en plein milieu de l'Océan Atlantique, un petit groupe de survivants se forme et lutte pour s'en extraire ! Quoi qu’il en soit, avec « seulement » 20,3 millions de dollars de recettes (pour un budget de 160 millions !), la sortie tant attendue prend des allures de naufrage, notamment lorsqu’on la compare aux précédents films de Wolfgang Petersen : En Pleine Tempête en 2000 avec George Clooney et Troie en 2003, avec Brad Pitt, avaient fait deux fois plus de recettes à leur sortie.

Robin Williams semble, lui, bien loin de toutes ces inquiétudes puisque Rv de Barry Sonnenfeld engrange encore 9,5 millions de dollars de recettes pour sa troisième semaine en salles, totalisant ainsi près de 43 millions de dollars de recettes pour un budget de 50 millions. En vieux routard de l’humour, Williams connaît les ficelles de la comédie loufoque… Et ça paye.

Douche froide en revanche pour Lindsay Lohan puisque sa nouvelle (énième ?) comédie romantique narcissique, Lucky Girl de Donald Petrie, fait un véritable four là où on attendait un film « glamour ». Etrangement, il semblerait que l’histoire d’une fashionata ultra-chanceuse devenant du jour au lendemain la reine de la guigne, n’ait pas passionné les foules. Avec ses 5,5 petits millions de dollars de recettes, la nymphette serait-elle déjà has been à seulement 20 ans ?


E.G. (15 mai 2006 – Avec AFP et The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter