Box-office US : l’impétueux Borat remporte la mise

Les trois films qui s’en tirent le mieux sont les mêmes que la semaine dernière. Borat de Lerry Charles continue sa marche en tête en réalisant un total de 29 millions de dollars (contre 26,5 millions le week-end précédent). Un total de 67,8 millions de dollars de gains en seulement dix jours d’exploitation. Le journaliste du Kazakhstan s’amuse du choc des cultures et fait rire d’eux-mêmes des Américains qui s’éloignent peu à peu du conservatisme et du puritanisme qu’on leur connaît trop. Les démocrates passent en majorité à l’assemblée, Bush disparaît dans son siège et Borat déchaîne les foules. Les critiques sont dithyrambiques, le film réveille le Kazakhstan et le journaliste récolte des procès mais tant qu’on parle de lui, Sacha Baron Cohen, est heureux.

Derrière l’effronté, une comédie gros budget portée par Tim Allen et Martin Short confirme sa seconde place. La comédie familiale The Santa Clause 3 : The Escape Clause remporte 16,9 millions de recettes. Un tout petit peu mieux que Souris City qui affiche 16,7 millions de dollars. Le nouveau dessin animé du studio Aardman, créateurs de Wallace & Gromit, raconte l’histoire d’une souris nommée Roddy Saint-James qui entreprend un voyage dans les égouts de Londres. Deux films qui ont attiré les familles en cette période de Thanksgiving laissant de côté d’autres productions moins adaptées aux retrouvailles familiales comme L'Incroyable Destin De Harold Crick malgré la présence de Wil Ferrell et Emma Thompson (14,1 millions de dollars).

La suite du film trash, Saw 3 (6,6 millions de dollars), Babel (malgré son prix pour la mise en scène à Cannes 2006 et un casting de folie, 5,7 millions de dollars pour le quatuor Bard Pitt, Cate Blanchett et Gael Barcia Bernal), Les Infiltrés (5,2 millions pour le nouveau Scorsese), Le Prestige (4,6 millions) et Une Grande Année (3,8 millions) joue dans la cour des plus petits du box-office.

Entre burlesque et comédie, les Etats-Unis ont fait le choix d’un moment rafraîchissant dans les salles obscures. Encore un week-end fort en cinéma….

M. B. (13 novembre 2006 - The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter