Box-office US : Panique crétine sur les écrans avec Scary movie 4 !

Très bon week-end de Pâques pour le cinéma nord-américain. Faute de multiplication des pains, on a assisté à une multiplication de la fréquentation des salles : 31% de hausse par rapport à 2005. Ce long week-end pascal a notamment ouvert une voie royale aux comédies familiales qui faisaient légion sur les écrans.

La sortie de Scary Movie 4 de David Zucker a ainsi largement profité de la forte transhumance de public. Avec 40,2 millions de dollars de recettes, ce quatrième opus déjanté se retrouve en tête du box-office US hebdomadaire et s’offre le second meilleur démarrage de la franchise. Fidèle à l'humour potache et grotesque de ces prédécesseurs, ce nouvel opus parodie entre autres Le Village, dans lequel une communauté de mormons est en proie à d'étranges phénomènes. Il égratigne également joyeusement tous les derniers succès hollywoodiens : Saw, La Guerre Des Mondes, King Kong ou Million Dollar Baby.

La comédie décérébrée en profite en plus pour devancer le film d’animation L'âge De Glace 2 (20 millions de dollars de recettes). Tranquillement relégué à la deuxième place, le film de Carlos Saldanha n’a cependant aucune raison de rougir puisque, pour son troisième week-end en salles, il affiche fièrement 147 millions de dollars de recettes sur le seul sol américain.

Sur la troisième marche du podium, sous la barre des 10 millions de dollars de recettes, on retrouve Benchwarmers de Dennis Dugan avec le très agaçant Rob Schneider. Pour sa deuxième semaine, l’histoire de ce joueur de baseball raté engrange tout de même 9,91 millions de dollars de recettes.


Juste derrière, on retrouve l’autre grosse sortie de la semaine : Madagasc… euh The Wild des studios Disney. Le film de Steve Williams relatant les aventures d’une bande d’animaux « sauvages » (en fait, échappés d’un zoo) lâchés dans New York, s’offre une belle place au soleil avec 9,68 millions de dollars de recettes.

Aux quatrième et cinquième rangs, on retrouve, au coude à coude, Take The Lead, valse de Liz Friedlander avec Antonio Banderas (6,78 millions de dollars de recettes) et le très bon Inside Man, thriller flamboyant de Spike Lee (6,43 millions de dollars de recettes).

A noter la performance discrète de Thank You For Smoking de Jason Reitman avec Aaron Eckart et Maria Bello, comédie atypique et caustique où l'on suit les manipulations d'un porte-parole du lobby des fabricants de tabac, grand défenseur de la cigarette. Classé dixième à sa sortie, la semaine dernière, le film grimpe de deux places ce week-end avec 4,5 millions de dollars de recettes, devançant ainsi Playboy À Saisir et V Pour Vendetta. Petite satire politique deviendra grande ?

E.G. (18 avril 2006 – Avec The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter