Box-office US : Silent Hill provoque une vague d’horreur

Mourir de rire ou mourir de peur ? Les spectateurs américains semblent avoir hésité ce week-end même si c’est finalement notre Christophe Gans national qui l’a emporté grâce à son Silent Hill.

En adaptant l’un des jeux les plus populaires de ces dernières années, le réalisateur français ose le pari fou de satisfaire des millions de fans à travers le monde, tout en essayant de renouveler (recréer ?) le genre après les résultats mitigés des tentatives précédentes (notamment Resident Evil). Grâce à son univers visuel unique, la quête de Rose (à la recherche de sa fille perdue dans la ville maléfique de Silent Hill) a d’ores et déjà réussi à intriguer le public US. Le film d’horreur tant attendu s’offre un démarrage honorable sur le sol américain avec 20,2 millions de dollars de recettes.

A la deuxième place du box-office, on retrouve Scary Movie 4 de David Zucker, quatrième opus de la franchise potache dans lequel on découvre les parodies (entre autres) de Saw, La Guerre Des Mondes, Le Village ou encore Million Dollar Baby. Même si le score reste correct (17 millions de dollars de recettes), force est de constater que le bouche à oreille ne fut pas des plus excellents puisque le film perd 58% de son public pour sa deuxième semaine sur les écrans.
Un grand sage a dit, un jour, que les blagues les plus courtes étaient les meilleures…

Sur la troisième marche du podium, on découvre The Sentinel, thriller politico-judiciaire avec Kiefer Sutherland et Michael Douglas dans lequel un agent de la Maison Blanche est accusé de meurtre. Le film de Clark Johnson, adapté du roman policier éponyme de Gerald Petievich, s’offre le second meilleur démarrage de la semaine avec 14,7 millions de dollars de recettes.

Avec encore 12,8 millions de dollars de recettes ce week-end, L'âge De Glace 2 de Carlos Saldanha continue de savourer sa croisière dans les sommets du box-office. Totalisant 168 millions de dollars de recettes en un mois, le film s’apprête non seulement à surpasser le record du premier opus (176,4 millions), mais surtout à être le premier long-métrage de l’année à dépasser les 200 millions de dollars de recettes. Rien que ça…


C’est un autre son de cloche pour The Wild qui, bien qu’occupant la cinquième place du classement hebdomadaire, ne rassemble que 8,05 millions de dollars de recettes (soit 22 petits millions pour deux semaines d’exploitation). La filière animation des studios Disney ne semble décidément pas se remettre des attaques successives de la concurrence…

E.G. (24 avril 2006 – Avec The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter