Box-office US : Spike Lee infiltre son Inside man

Les sorties ciné américaines continuent de jouer aux chaises musicales cette semaine puisque, après un démarrage explosif le week-end dernier, V Pour Vendetta a déjà quitté la première place du classement, balayé par Inside Man de Spike Lee.

Le dernier film de Denzel Washington, mettant en scène un bras de fer entre flics new-yorkais et braqueurs lors d’une tentative de hold-up, débarque en force avec un total impressionnant de 29 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d’exploitation. Pour leurs retrouvailles, Lee et Washington ne font pas dans la dentelle et s’offrent en plus le luxe d’un casting en or : Jodie Foster (Flight Plan), Clive Owen (Closer), Christopher Plummer (Le Nouveau Monde) ou encore Willem Dafoe (La Vie Aquatique). Que du bonheur !

A la deuxième place, on retrouve une Nathalie Portman quelque peu secouée par le démarrage fracassant d’Inside Man. Passé l’effet de curiosité autour de sa sortie, le thriller futuriste V Pour Vendetta enregistre en effet une lourde perte de près de 51% de ses recettes ce week-end avec (seulement) 12,3 millions de dollars de recettes (contre 26,1 millions de dollars de recettes la semaine dernière).

Juste derrière le film des frères Wachowsky, on découvre la deuxième grosse sortie de la semaine : Stay Alive de William Brent Bell. Ce teen horror movie au scénario fichtrement original (un adolescent meurt après avoir joué à un jeu vidéo sanglant, bien qu'accablés par la nouvelle, ses amis décident de se mesurer à ce jeu, conscients que celui-ci pourrait leur être fatal) s’offre un premier week-end honorable puisqu’il engrange 11,2 millions de dollars de recettes.

Enfin, aux quatrième et cinquième rangs du box-office US, on retrouve notre Playboy À Saisir Matthew Mcconaughey et son chien Raymond (Tim Allen), décidément bien installés dans le top 5 avec respectivement 10,8 et 9,14 millions de dollars de recettes.

A noter la sortie réussie de L'Enfant de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Palme d’or au festival de Cannes en 2005) dans les salles américaines. Le film, à l’affiche de seulement 7 salles, a enregistré un total de 47 800 dollars de recettes en trois jours.

E.G. (27 mars 2006 – Avec Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter