Bruce Willis confirme sa passion pour la vodka

lundi 5 octobre 2009 - 12:45 | Showbizz
Et oui ! Alors qu'il était à Paris la semaine dernière pour la promo de son prochain Clones, Bruce Willis avait annoncé qu'il souhaitait devenir un "actionnaire de référence" du groupe français de spiritueux Belvédère... Il faut dire que le comédien est actuellement sous contrat publicitaire pour la vodka Sobieski, marque phare du groupe. La réponse ne s'est pas faite attendre : Belvédère vient d'annoncer que l'acteur allait entrer au conseil d'administration du groupe.

Bruce Willis

Cette annonce faisait monter le titre lundi à la mi-journée à la Bourse de Paris de 14,95% à 35,98 euros. Voilà de quoi faire du bien au groupe, dont l'action avait perdu 37% depuis un an... D'autant qu'endetté à hauteur de "550 millions d'euros", Belvédère avait été placé sous procédure de sauvegarde en juillet 2008 afin de lui permettre de procéder à sa restructuration financière... Et le groupe sort les gros moyens ! Bélvèdère affirme ainsi que Bruce Willis a exprimé "le souhait de devenir un actionnaire de référence aux côtés des dirigeants et de s'associer pleinement à la stratégie marketing du groupe. A cet effet, il entrera au conseil d'administration et sa nomination sera proposée à la prochaine assemblée générale".

Celui qui a sauvé le monde tant de fois dans ces films saura-t-il sauver le groupe de la faillite ? En tout cas, de source proche du dossier, on relève que le groupe n'a toujours pas publié ses résultats semestriels 2009, mis à part le chiffre d'affaires qui s'est effondré de 25,6% à 426 millions d'euros contre 572,5 millions un an auparavant.

=> Toutes les infos sur Bruce Willis

A.V. (05 octobre 2009, avec AFP)

© 2009 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter