C'est arrivé près de chez vous encore dans les bacs !

mardi 4 août 2009 - 16:29 | Showbizz
En 1992, la croisette s’amuse avec beaucoup de cynisme à deux projections : celle de Reservoir Dogs (premier film de Quentin Tarantino) projeté hors compétition, et surtout C'Est Arrivé Près De Chez Vous pour la semaine de la critique.

Ce dernier est, à l’origine, le film de fin d’études de Rémy Belvaux mais suite aux encouragements des spectateurs, la petite équipe va tourner davantage de scènes pour en faire un long-métrage. Mais là, on peut se demander pourquoi avoir encouragé une réédition dvd.

Le film n’a rien perdu de sa qualité ni de sa charge humoristique d’antan, mais un court-métrage et la bande-annonce valaient-ils le coût d’une réédition ? Non. La véritable question est d’ailleurs « Pourquoi avoir fait un collector avec ce genre de bonus et pour un film à mini budget dont ça fait tout le cachet ? » Pourquoi pas une édition prestige, avec la figurine de Ben’ ? Ma petite voix me dit « Sérieusement ? Ils ont voulu faire une édition Blu Ray ? C’était pas tourné en 16 mm ? Si… Ah. » Vous l’avez compris, le sentiment de gêne à la découverte de cette réédition provient davantage du profit que l’on veut tirer du film que de l’absence de bonus, pas si étonnante après tout…

D’ailleurs, que les puristes se rassurent, le court-métrage Pas de C4 pour Daniel-Daniel est dans la même verve que le film et on y découvre un Benoît Poelvoorde encore hésitant dans son jeu, mais avec une diction et une inspiration qui feront sa force dans le film. Un peu comme Wes Anderson voulait faire entrer dans l’univers de A Bord Du Darjeeling Limited avec le court-métrage Hotel Chevalier, le bonus pourrait s’envisager comme une introduction. Ce ne serait pas une introduction au thème mais à l’univers dans lequel vous allez plonger en voyant C'Est Arrivé Près De Chez Vous.

Pour ceux qui n’ont pas vu ce grand classique, voici une petite présentation :

Le point de départ, c’est la saturation des documentaires du style strip-tease, où les journalistes s’effacent complètement pour mettre à nu leur interlocuteur. Ici, Rémy Belveaux et André Bonzel exportent le concept en mettant à nu un tueur professionnel. Une idée relativement banale quand on y pense, sauf que là, Benoît Poelvoorde n’est pas de ces tueurs à gages qui voyagent en première et font les héros de blockbusters américains. Lui, il fait des petits casses qui rapportent gros, il fait du rentable sans risque si vous préférez. Sa clientèle (ou plutôt son cœur de cible) ? De préférence les vieux, les enfants, les handicapés et tous ceux qui dégagent une certaine faiblesse...

Vous aimez l’humour noir, le cynisme, les Belges, le noir et blanc ? Alors ce film est fait pour vous.

DVD disponible à la vente le 4 août 2009

=> Toutes les infos sur C’est arrivé près de chez vous

Pierre-Olivier Bonne (04 août 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter