C'est mal barré pour les Oscars

Alors que deux cérémonies, symboles du septième art, les Oscars et les Golden Globes vont se dérouler, l’industrie du cinéma américain est au plus mal.

La grève des scénaristes qui a débuté le 5 novembre menace toujours.

Ce qu’ils souhaitent ? Un accord collectif qui protègerait leurs droits d’auteurs.

Mais voilà, alors que les scénaristes attendent toujours ce fameux « accord », les producteurs leur demandent un break time en vue des cérémonies de récompenses.

Jorge Camara, président de l’association de la presse étrangère à Hollywood a en effet demandé une aide aux scénaristes dans l’écriture des textes de la cérémonie des Golden Globes. La quête soldée par le refus du WGA, le syndicat des scénaristes de ciné et de télé, s’est renouvelée à l’initiative de Bruce Davis, responsable de l’Académie des Oscars, qui souhaitait montrer des images des précédentes cérémonies des Oscars : c’est un nouvel échec.

Ces refus annoncés, les grévistes entendent aller plus loin et installer des piquets de grèves à l’entrée des édifices où doivent se dérouler les réceptions.

Les festivités devraient s’annoncer plus vivantes que jamais cette année…

M.V (le 19 décembre 2007 – avec RelaxNews, AFP et Le film Français).

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter