Camille Redouble : Retour dans les années 80 (Test DVD)

mercredi 27 février 2013 - 16:46 | Showbizz
C'était le film de la rentrée du cinéma français, Camille Redouble, cinquième long métrage de l'actrice-réalisatrice Noémie Lvovsky avait enflammé critiques et spectateurs.

Le pitch ? À quarante ans, la vie de Camille (Noémie Lvovsky) n'est pas ce qu'elle espérait. L'homme qu'elle aime depuis vingt-cinq ans est parti, son rêve de devenir actrice s'éloigne de plus en plus, elle va perdre son logement et force un peu trop sur la bouteille. Mais lors d'une soirée de réveillon bien arrosée, Camille perd connaissance et se réveille dans les années 80, âgée de 16 ans. Elle va alors devoir revivre le lycée, les sorties entre copines, mais surtout la rencontre avec son futur ex-mari et la mort d'un proche.


On peut dire que c'est le film de la consécration pour Noémie Lvovsky. Souvent remarquée avec des seconds rôles comme dans Les Beaux Gosses ou L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close, Lvovsky trouve ici un rôle à la hauteur de son talent. En interprétant Camille adulte et adolescente avec une aisance et une spontanéité inouïe, l'actrice porte le film sur ses épaules et nous embarque dans un tourbillon d'émotions qui passe de la nostalgie à la joie à la tristesse, etc.
Mais le film ne serait rien sans ses seconds rôles si brillamment écrits que sont les parents (Yolande Moreau et Michel Vuillermoz, impeccables), les amis de lycée, le professeur de français (Mathieu Amalric méconnaissable) et sans oublier l'apparition de Micha Lescot en metteur en scène historique, assez mémorable.

Avec cette histoire de retour à l'adolescence l'actrice-réalisatrice nous pose l'éternelle question : Agirions-nous pareil si nous connaissions la fin de l'histoire ? Retomberions-nous amoureuse de l'homme qui plus tard partira ?
Bien que ces questions ne soit pas nouvelles, Lvovsky arrive à en tirer un joli film qui allie comiques de situation et scènes dramatiques à merveille. Le tout saupoudré d'une bande originale tout droit sortie des eighties.

Conclusion : Camille Redouble est un film qui fait du bien porté par des acteurs incroyables !



Les Bonus

Concernant les suppléments, il y a peu de choses à dire. Les éditions DVD et Bluray contiennent les mêmes bonus : Des scènes commentées par Noémie Lvovsky et Florence Seyvos (co-scénariste), un montage des essais, les répétitions et improvisations des comédiens et une galerie photos.
Bien que les scènes commentées par la réalisatrice soient intéressantes, ce sont les répétitions dans la maison de Lvovsky que l'on retient. Ce petit montage ou les comédiens découvrent les scènes et improvisent dessus est un délice, à tel point que l'on regrette qu'elle ne soient pas plus nombreuses.
Mais le plus regrettable dans ce DVD est l'absence de making of. Avec l'énergie de Noémie Lvovsky et son casting incroyable, il aurait été intéressant de voir les dessous de ce film, l'ambiance du plateau et le tournage de certaines scènes.



=> Toutes les infos sur Camille Redouble

Floriane Coué (27 Février 2013)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter