Cannes 2003 : Palme d'Or pour ELEPHANT de Gus Van Sant

Quatre films seulement de la Compétition officielle dans le palmarès, et aucun des cinq Français présentés… Décevant pour certains, d’autant plus que le président du jury, Patrice Chéreau, était français ; logique pour d’autres, pour qui les cinq films hexagonaux sélectionnés accusaient certaines faiblesses par rapport aux autres…
Peut-on récompenser doublement trois longs-métrages et en laisser tant d’autres les mains vides ? Peut-on donner une Palme d’Or à un film au sujet aussi délicat que la tuerie du lycée Columbine aux Etats-Unis ? Autant de questions qui reviennent beaucoup dans la presse au lendemain d’un palmarès assez controversé… Mais ne serait-ce pas simplement une façon pour la critique de cinéma d’exprimer son mécontentement par rapport à Dogville de Lars Von Trier, à qui ils avaient donné leur Palme d’Or (cf. Le Film Français) et grand oublié de ce palmarès 2003 ?

Le jury a en effet plutôt suivi le public cannois, en récompensant notamment le film le plus ovationné de ces dix jours : Les Invasions Barbares du Québécois Denys Arcand, qui rafle les Prix d’Interprétation féminine pour Marie Josée Croze et du Meilleur Scénario. Le très réussi Elephant, chef œuvre de mise en scène et de photographie, se voit quant à lui offrir une Palme d’Or entièrement justifiée, tant ce film bouleverse et ne laisse pas indifférent.
Enfin, A Cinq Heures De L’apres Midi de la très jeune (23 ans) et très prometteuse Samira Makhmalbaf (Le Tableau Noir), lauréate du Prix du Jury ; et Uzak (Lointain) du réalisateur Turque Nuri Bilge Ceylan, double Prix d’interprétation masculine et Grand Prix du Jury.

A vous maintenant de découvrir ces films, en salles pour la plupart dès cet automne… Et rendez-vous l’année prochaine pour dix nouveaux jours de cinéma et de magie.
Viva il Cinéma !

Amélie Chauvet


LE PALMARES 2003 :

PALME D’OR
Elephant de Gus VAN SANT

GRAND PRIX DU JURY
Uzak (Lointain) de Nuri Bilge CEYLAN

PRIX DU JURY
A Cinq Heures De L’apres Midi de Samira MAKHMALBAF


PRIX D’INTERPRETATION FEMININE
Marie Josée Croze dans Les Invasions Barbares de Denys ARCAND

PRIX D’INTERPRETATION MASCULINE
M. Emin Toprak et Muzaffer Özdemir pour Uzak (Lointain) de Nuri Bilge CEYLAN

PRIX DE LA MISE EN SCENE
Elephant de Gus VAN SANT

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO
Les Invasions Barbares de Denys ARCAND

CAMERA D’OR
Reconstruction de Christoffer BOE


PRIX SPÉCIAL DU JURY - CAMÉRA D'OR
Osama de Siddiq BARMAK

PALME D’OR DU COURT METRAGE
CRACKER BAG de Glendyn IVIN

PRIX DU JURY DES COURTS-METRAGES
L'HOMME SANS TÊTE de Juan SOLANAS


LES PRIX PARRALLELES :

Voici les prix parallèles décernés avant le palmarès officiel du jury présidé par Patrice Chéreau :

Prix de la Fédération internationale de la Presse Cinématographique (FIPRESCI) :
Père Et Fils d'Alexandre Sokourov (Russie) pour la compétition officielle
American Splendor de Shari Springer Berman et Robert Pulcinidans la section "Un Certain Regard"
Las Horas Del Dia (Les Heures Du Jour) de Jaime Rosales (Espagne) à la Quinzaine des réalisateurs.

Prix Un Certain Regard-Altadis :
- Prix du meilleur film : La Meglio Gioventu (La Meilleure Jeunesse) de Marco Tullio Giordana (Italie)
- Prix du jury : Sang Et Or Talaye Sorgh) de Jafar Pahani (Iran)
- Prix du premier regard : Mille Mois de Faouzi Bensaïdi (Maroc).

Prix de l'Association française des cinémas Art et Essai (AFCAE) :
Osama de Sedigh Barmak (Afghanistan)

Grand prix de la Semaine de la critique :
Depuis Qu'Otar Est Parti de Julie Bertuccelli (France)

Prix de la Cinéfondation :
Besi Zeko Bezi de Pavlo Vuckovic (Serbie)

Prix cinéma de l'Education nationale :
Elephant de Gus Van Sant

Prix de la Jeunesse:
Mille Mois de Faouzi Bensaidi (Maroc)

Prix "Cannes Junior" :
Osama de Sedigh Barmak (Afghanistan)

Prix France Culture :
Jean-Claude Brisseau (France) pour Choses Secretes et Abderrahmane Sissako (Mauritanie) pour En Attendant Le Bonheur.

Prix François-Chalais :
S-21, La Machine De Mort Khmer Rouge de Rithy Panh (Cambodge)

Palme d'or d'honneur:
Jeanne Moreau (France)

Le Prix DVD :
- Catégorie DVD de création :

Ex-aequo Capitaine Conan de Bertrand Tavernier et Sixième Sens de M. Night Shyalaman
- Catégorie DVD de patrimoine :
La trilogie Paul Morrissey ("Flesh", 1968, "Trash", 1970 et "Heat", 1972).

Le Carrosse d'or :
Clint Eastwood

29ème prix du jury œcuménique :
A Cinq Heures De L’apres Midi de Samira MAKHMALBAF

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter