Cannes 2009 : Notre palmarès !

samedi 23 mai 2009 - 11:26 | Showbizz
Avec un jury pareil, on s’attend à une série de Prix plus inattendus les uns que les autres. Cela ne nous empêche pas de tenter notre palmarès…

Palme d’Or : Un Prophète de Jacques Audiard

Grand Prix : Étreintes Brisées de Pedro Almodovar

Prix de la mise en scène : Un Prophète de Jacques Audiard

Prix du Jury : Antichrist de Lars Von Trier

Prix du Scénario : Looking For Eric de Ken Loach

Prix de la meilleure interprétation masculine : Tahar Rahim dans Un Prophète (même si Christophe Waltz mérite le coup d’œil dans Inglourious Basterds)

Prix de la meilleure interprétation féminine : Penelope Cruz dans Étreintes Brisées (même si on sent bien que Charlotte Gainsbourg dans Antichrist ou Abbie Cornish dans Bright Star ont toutes leurs chances)

Les Autres palmes

Le palme du tympan pété : Robert Pattinson pour chacune de ses apparitions
Le prix de la coupe de cheveux la plus bizarre : Vincent Cassel vole la vedette à notre Pedro Almodovar préféré. L’acteur s’est pointé sur la Croisette la tête et les sourcils rasés.
La palme de la pire la montée des marches : Looking For Eric où, même avec des invitations, on n’a pas pu monter les dernières marches à cause de la foule.
Le prix du bluff : les soirées au VIP Room pour lesquelles on annonce toujours des stars de ouf… qu’on ne voit pas.
La palme de la plus longue attente en plein cagnard : l’arrivée de Brad Pitt et ses potes derrière le Palais des Festivals. Ah les bâtards !
Le prix de l’acteur le plus timide sur les tapis rouges : Ben Whishaw, pourtant si lumineux dans Bright Star.
Le prix du look le plus improbable : Terry Gilliam lors de la conférence de presse de L'Imaginarium Du Docteur Parnassus (oh la belle chemise !).
La palme du cinéphile : Quentin Tarantino qu’on a croisé à presque toutes les projos.
Le prix de l’acteur qui nous manque toujours autant : Heath Ledger
La palme des absents : Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell qui n’ont pas fait le déplacement pour le film de Terry Gilliam.
La palme des plus belles robes : Sophie Bellucci et Monica Marceau dans la même robe (ou presque) pour la montée des marches de Ne Te Retourne Pas.
Le prix du film qui fait mal aux yeux : Soudain Le Vide… on a encore mal.
La palme de la montée des marches la plus émouvante : L’équipe de Les Herbes Folles retrouvant Alain Resnais en haut des marches.
Le prix du film coup de poing : Jacques Audiard qui nous met KO avec Un Prophète
Le film qui empêche de dormir : Antichrist. A-t-on encore besoin de vous expliquer pourquoi ?
La palme des répliques cultes : Lascars et Looking For Eric ex-aequo !
La palme de la scène la plus drôle : l’attaque des supporters dans Looking For Eric.

Eléonore Guerra, Anna Larédo et Aurélie Vautrin (Cannes, le 23 Mai 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter