Cannes 2011 : neuf films en compétition pour la Palme d'or du court métrage

mardi 19 avril 2011 - 16:07 | Showbizz
Neuf films venus du monde entier, d'une durée de 8 à 15 minutes, sont en compétition pour la Palme d'or du court métrage décernée lors de la cérémonie de clôture du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011 le 22 mai, a-t-on appris mardi.
Cette compétition a déjà permis de révéler plusieurs cinéastes qui se sont ensuite imposés en long, comme la Néo-Zélandaise Jane Campion, le Français Xavier Giannoli (Quand J'étais Chanteur) ou la Britannique Lynne Ramsay qui présente cette année We Need To Talk About Kevin en sélection officielle, rappelle le festival dans un communiqué.



Les neuf films retenus viennent de neuf pays différents, sans réelle dominante régionale, et rassemblent aussi "une grande variété de propositions cinématographiques par le style, le genre, la durée", souligne le festival.

C'est le cinéaste français Michel Gondry qui présidera le jury de la Palme d'or du court métrage, succédant au Canadien Atom Egoyan.

La Sélection

Badpakje 46 de Wannes Destoop (Belgique)
Paternal Womb de Megumi Tazaki (Japon)
Kjottsar de Lisa Marie Gamlem (Norvège)
Ghost de Ma Dahci (Corée du Sud)
Soy Tan Feliz de Vladimir Duran (Argentine)
Cross de Maryna Vroda (France)
Bear de Nash Edgerton (Australie)
Meathead de Sam Holst (Nouvelle-Zélande).
Ce N'Est Rien de Nicolas Roy (Canada)

L'an dernier, c'est le film Chienne D'Histoire du Français Serge Avédikian qui avait remporté la Palme.

=> Voir notre site spécial Cannes !!!
=> Toutes les infos sur le 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011

(19 Avril 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter