Cannes 2012 : Retour sur le palmarès en vidéos

mardi 29 mai 2012 - 15:02 | Showbizz
Le 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012 est fini, mais vous n'avez pas tout suivi ? Voici un petit récap' des principales récompenses distribuées dimanche soir...
=> Et cliquez ici pour retrouver le palmarès complet !

La Palme d'Or : Amour de Michael Haneke

Georges et Anne sont des octogénaires cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l'étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d'une attaque cérébrale. Lorsqu'elle sort de l'hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d'un côté. L'amour qui unit se vieux couple va être mis à rude épreuve...



Le Grand Prix : Reality de Matteo Garrone

Au cœur de Naples, Luciano est un chef de famille exubérant qui exerce ses talents de bonimenteur et de comique devant les clients de sa poissonnerie et sa nombreuse tribu. Un jour, poussé par ses enfants, il participe sans trop y croire au casting d’une émission de télé-réalité. Dès cet instant, sa vie entière bascule, déformée par le prisme de la téléréalité : Plus rien ne compte désormais, ni sa famille, ni ses amis, ni son travail ni même la petite arnaque imaginée par Maria, son épouse, qui améliorait un peu leur ordinaire. Le rêve de devenir une personnalité médiatique modifie radicalement son destin et celui de tout son entourage.



Le Prix du Jury : La Part Des Anges de Ken Loach

A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux.
Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky !
De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères.
Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ?
Seuls les anges le savent…



Prix du Scénario et Prix d'interprétation féminine : Au-delà Des Collines de Cristian Mungiu et les actrices Cosmina Stratan et Cristina Flutur

Alina revient d'Allemagne pour y emmener Voichita, la seule personne qu'elle ait jamais aimée et qui l'ait jamais aimée. Mais Voichita a rencontré Dieu et en amour, il est bien difficile d'avoir Dieu comme rival.



Prix d'interprétation masculine : Mads Mikkelsen dans La Chasse de Thomas Vinterberg

Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s’applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Presque rien. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s’illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l’hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité.



Prix de la mise en scène : Post Tenebras Lux de Carlos Reygadas

Au Mexique Juan et sa jeune famille ont quitté la ville pour s’installer à la campagne. Là ils profitent et souffrent d’un monde qui voit la vie différemment. Juan se demande si ces mondes sont complémentaires, ou bien s’ils s’affrontent inconsciemment pour s’éliminer entre eux.



La Palme d'Or du court métrage : Sessiz-be Deng de L. Rezan Yesilbas

L’année 1984 à Diyarbakir. Zeynep, mère de trois enfants, veut visiter son mari en prison. Elle ne parle que Kurde, sa langue maternelle, mais en prison celle-ci est strictement interdite. Sans l’usage du Turque, elle se trouve l’impossibilité de prononcer même un seul mot. Sa frustration augmente lorsqu’on lui interdit aussi de porter une nouvelle paire de chaussure pour son mari.




Hushpuppy, 6 ans, vit dans le Bayou avec son père. Brusquement, la nature s'emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d'aurochs. Avec la montée des eaux, l'irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.



=> Toutes les infos sur le 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012

E.G. (29 Mai 2012)




Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter