Cannes 2014 : les dix temps forts de la soirée de clôture

samedi 24 mai 2014 - 21:48 | Showbizz
Comme chaque année, la cérémonie de clôture et le palmarès ont été marqués par quelques hauts faits et moments d'émotions. Florilège.

Cannes 2014 : les dix temps forts de la soirée de clôture


Lambert Wilson et ses piques :


Le maître de cérémonie s'est laissé aller à quelques remarques lors de son discours. Il a notamment plaisanté sur la sortie directe de Welcome To New Yorken vidéo à la demande, déclarant que "la cérémonie aurait pu être diffusée en VOD".

Gilles Jacob salué :

Président du Festival de 2001 à 2014, Gilles Jacob a été longuement applaudi au moment de remettre le prix qu'il a créé, la Caméra d'or, "la meilleure façon de passer la main".


L'émotion de Timothy Spall :

Le prix d'interprétation masculine Timothy Spall a fait un long discours improvisé durant lequel il a remercié "le jury et Dieu d'être toujours en vie". L'acteur avait contracté une leucémie dont il est désormais guéri. Il n'avait pas pu assister à la remise de prix de Mike Leigh en 1996 pour Secrets Et Mensonges.

Le double prix du jury :

Au-delà du palmarès qui a déjoué une bonne partie des pronostics, la surprise est venue du prix du jury ex æquo de Xavier Dolan pour Mommy et de Jean-luc Godard pour Adieu Au Langage.


Standing ovation pour Xavier Dolan :

Le jeune réalisateur très ému a offert un discours applaudi par toute la salle. "Je suis éperdu d'amour face à la reconnaissance que j'ai obtenue. On fait ce métier pour être aimé". Avant de s'adresser en anglais à la présidente du jury Jane Campion : "Aussi longtemps que je me souvienne, votre "Leçon de piano" est le premier film que j'ai vu, il a défini ma carrière. Me retrouver sur la même scène que vous est extraordinaire".

Xavier Dolan a terminé par un speech en direction de "sa génération". "Je voudrais aussi remercier les gens de ma génération : chacun a ses goûts mais accrochons-nous car nous pouvons changer le monde par nos rêves [...] En bref, je pense que tout est possible à qui ose, travaille et rêve".

L'absence de Jean-luc Godard :

Comme prévu, Jean-luc Godard n'était pas présent à la cérémonie de clôture du festival. Le réalisateur, contrairement à ce qu'il avait indiqué vouloir, a accepté le prix par le biais du producteur Alain Sarde, un proche collaborateur.


L'Italie célébrée :

Après l'affiche du festival, c'est dans un extrait vidéo et par quelques mots de Sophia Loren qu'a été rendu un dernier hommage très applaudi au comédien italien Marcello Mastroianni. L'actrice a également remis le Grand prix du jury à sa compatriote Alice Rohrwacher pour Les Merveilles.

Quentin Tarantino et Uma Thurman :

Le duo complice formé par le réalisateur américain et Uma Thurman, a célébré la "pépite d'or", non pas celle des westerns mais celle du Festival de Cannes avant de remettre la Palme d'or à Nuri Bilge Ceylan.


Les pronostics déjoués pour la Palme d'or et le Grand prix du jury :

Xavier Dolan était le grand favori de cette 67e édition du Festival de Cannes. Finalement c'est le réalisateur turc qui remporte la récompense suprême et Alice Rohrwacher qui obtient le "Grand prix du jury".

L'hommage aux Turcs :

Nuri Bilge Ceylan a dédié sa "palme à la jeunesse turque, à ceux qui ont perdu leur vie lors de l'année écoulée" pendant les manifestations contre le gouvernement de l'AKP.

=> Toutes les infos sur 67ème Festival International Du Film De Cannes 2014

(24 Mai 2014 - avec Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter