Cannes 2014 : Les pronostics avant l'annonce des sélections

dimanche 13 avril 2014 - 12:39 | Showbizz
Le premier film de Ryan Gosling cinéaste, le dernier des frères Dardenne avec Marion Cotillard, David Cronenberg avec Robert Pattinson, Woody Allen, Ken Loach ? Le monde du cinéma est suspendu à l'annonce jeudi de la sélection officielle du 67ème Festival International Du Film De Cannes 2014
Le Festival de Cannes lève le voile jeudi sur sa sélection

A l'approche du jour J, comme tous les ans, les pronostics se multiplient au sujet de la sélection cannoise entre films en compétition, l'épreuve reine, mais aussi hors compétition ou encore à Un certain regard, section dénicheuse de talents du plus grand rendez-vous planétaire du 7ème art, qui se déroulera du 14 au 25 mai.
Le délégué général du Festival Thierry Frémaux et son équipe achèvent jusqu'au dernier moment de visionner les quelques 1.800 films qui leur sont présentés chaque année avant de délivrer une liste de longs métrages sélectionnés selon un subtil mélange de glamour et d'exigence.

Ainsi les frères belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, deux fois Palme d'or, seront logiquement en lice avec leur Deux Jours, Une Nuit et la star Marion Cotillard au générique.
Ken Loach (Palme d'or 2006) devrait être retenu avec son Jimmy'S Hall, surtout qu'il s'agit de son dernier film. D'autres Britanniques pourraient le rejoindre comme Mike Leigh (Mr. Turner) ou John Boorman (Queen And Country).
Les pays nordiques pourraient venir en force grâce à A Pigeon Sat On A Branch Reflecting On Existence du Suédois Roy Andersson, The Salvation avec Eva Green et Mads Mikkelsen du Danois Kristian Levring, tandis que Bradley Cooper et Jennifer Lawrence sont dans Serena, celui de sa compatriote Suzanne Bier. L'Allemagne a des chances d'aller sur la Croisette avec The Cut de Fatih Akin, ou Wim Wenders (Everything Will Be Fine).

L'Amérique du Nord peut compter sur ses poids lourds : le Canadien David Cronenberg et son Maps To The Stars, Paul Thomas Anderson et Inherent Vice, Clint Eastwood et sa comédie musicale Jersey Boys, le dernier Woody Allen, Magic In The Moonlight, tourné sur la côte d'Azur, étant donné hors compétition. How To Catch A Monster, le premier film de Ryan Gosling (Drive), fait partie des sélectionnables, comme The Captive d'Atom Egoyan.

Zhang Yimou et Hou Hsiao-hsien pour la Chine devraient faire partie des heureux élus, de même que la Palme d'or 2010, le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, ou encore la réalisatrice japonaise Naomi Kawase. Le Mexique devrait envoyer sur la Croisette Alejandro Gonzales Inarritu et son Birdman avec Michael Keaton, l'Australie The Rover avec encore Robert Pattinson et la Mauritanie Le Chagrin Des Oiseaux d'Abderrahmane Sissako.

Et la France ? Les favoris seraient Olivier Assayas et son Sils Maria avec Juliette Binoche et Kristen Stewart, La Chambre Bleue de Mathieu Amalric, Bird People de Pascale Ferran, La Rançon De La Gloire de Xavier Beauvois ou encore The Search de Michel Hazanavicius. Bertrand Bonello espère lui aussi être sélectionné avec son Saint Laurent. Catherine Deneuve a la possibilité de faire coup double si le film d'André Téchiné L'Homme Que L'On Aimait Trop et celui de Benoit Jacquot Trois Coeurs sont retenus.

Mais Cannes, ce sont aussi des surprises. Si la perspective d'une projection en avant-première mondiale de Maléfique avec Angelina Jolie s'éloigne, certains médias avancent maintenant le nouvel opus des X-men ! Dans un genre opposé, le dernier film de Jean-luc Godard, Adieu Au Langage, est cité. Du coup, les paris seront ouverts sur la présence physique du cinéaste le plus inclassable.
Pour le soufre, le dernier Abel Ferrara, inspiré par l'affaire DSK (Welcome To New York), avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset, pourrait faire l'affaire.

Côté polémique, le film d'ouverture, annoncé fin janvier, a déjà fait le plein : Grace De Monaco d'Olivier Dahan, avec Nicole Kidman, irrite au plus haut point la famille monégasque, tandis qu'une bataille a éclaté entre le réalisateur français et le producteur américain autour du montage final.
La Néo-Zélandaise Jane Campion, seule cinéaste à avoir raflé une Palme d'or, sera la présidente du jury cette année, succédant à l'Américain Steven Spielberg.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter