Cannes, c’est aussi…

Joyeux 40ème anniversaire la Quinzaine des Réalisateurs !!!
Plus d’une vingtaine de films (et une dizaine de courts-métrages) ont été sélectionnés, avec plusieurs séances spéciales. Cette année l’affiche montre un portrait de Robert Bresson, dont plusieurs de ses films ont été diffusés ici.

Cette section parallèle du Festival de Cannes a été créée par la Société des Réalisateurs de Films lors des mouvements de mai 1968. La Quinzaine des Réalisateurs est attentive à l’apparition des futurs cinéastes de demain. De nombreux réalisateurs ont vu leurs premiers films mis en lumière ici. On y a vu un mélange de passion et d’enthousiasme, un reflet par exemple en faisant un retour sur dix ans en arrière avec des films comme :
- 1999 : Le Projet Blair Witch de Daniel Myrick et Edouardo Sanchez (Etats-Unis)
- 2000 : Girlfight de Karyn Kusama (Etats-Unis)
- 2001: Slogans de Gjergj Xhuvani (Albanie)
- 2002 : Japon de Carlos Reygadas (Mexique)
- 2003 : Interstella 5555 de Leiji Matsumoto et Daft Punk (Japon)
- 2004 : Tarnation de Jonathan Caouette (Etats-Unis)
- 2005 : The Great Ecstasy Of Robert Carmichael de Thomas Clay (Royaume-Uni)
- 2006 : Douches Froides de Anthony Cordier (France)
- 2007 : Control de Anton Corbijn (Royaume-Uni)

Cette 40ème Quinzaine des Réalisateurs 2008 fête donc ses 40 ans. Pour l’occasion le film 40x15 réalisé par Oliver Jahan va célébrer l'histoire de la manifestation : on y attend des cinéastes comme Chantal Akerman, Idrissa Ouedraogo, les Frères Dardenne et Martin Scorsese. De plus cette année c’est le réalisateur Jim Jarmusch qui sera honoré d’un Carrosse d’Or qui couronne l’indépendance et le génie cinématographique d’un metteur en scène du monde entier.

La 47ème Semaine Internationale de la Critique 2008 est ouverte !
Sept films (et autant de courts-métrages) ont été sélectionnés en compétition, et de nombreuses séances spéciales sont programmées. Le comité de sélection (qui a vu environ 850 films) a une pensée pour André Bazin (célèbre critique disparu dont une salle du palais porte le nom). Cette année l’affiche vante le nouveau souffle du cinéma, c’est en effet ici qu’a souvent été récompensé de la Caméra d’Or un premier film.

Cette section parallèle du Festival de Cannes est venue de l’impulsion du Syndicat Français de la Critique de Cinéma en 1962. La Semaine Internationale de la Critique s’attache à faire découvrir la jeune création cinématographique du monde entier. De nombreux réalisateurs ont vu leurs premiers films mis en lumière ici. On y a vu un mélange d’exigence et de curiosité, un reflet par exemple en faisant un retour sur dix ans en arrière avec des films comme :
- 1999 : Strange Fits Of Passion d' Elise McCredie (Australie)
- 2000 : Amores Perros d' Alejandro González Inárritu (Mexique)
- 2001: Le Pornographe de Bertrand Bonello (France)
- 2002 : Intacto de Juan Carlos Fresnadillo (Espagne)
- 2003 : Reconctruction de Christopher Boe (Danemark)
- 2004 : Calvaire de Fabrice Du Welz (Belgique)
- 2005 : The Great Ectasy Of Robert Carmichael de Thomas Clay (Royaume-Uni)
- 2006 : Pingpong de Matthias Luthardt (Allemagne)
- 2007 : L'Orphelinat de Juan Antonio Bayona (Espagne)

Après Gasrpar Noé ou Gael Garcia Bernal, les ambassadeurs de cette 47ème Semaine Internationale de la Critique 2008 sont Fernando Solanas (L'Heure Des Brasiers), Romain Goupil (Mourir À Trente Ans) et Hany Abu Assad (Paradise Now). Les trois cinéastes évoqueront, durant un débat, les cinémas politiques.

Christophe Maulavé (Cannes, le 16 mai 2008)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter