Cannes rend hommmage à l'Egypte, grand pays de cinéma

jeudi 28 avril 2011 - 16:37 | Showbizz
L'Egypte sera cette année le premier pays invité du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011 qui inaugure ainsi un hommage annuel aux grandes patries du cinéma, avec un programme spécial de projections et de festivités le 18 mai.



"Cette journée, sur laquelle planera le souvenir du regretté Youssef Chahine (décédé en 2008), permettra de mettre l'accent sur les forces vives du cinéma égyptien qui sera représenté par des réalisateurs, des acteurs, des producteurs, des techniciens", ont indiqué jeudi les organisateurs du festival dans un communiqué.

Mais, a précisé à l'AFP le délégué-gérénal du festival, Thierry Frémaux, "le choix de l'Egypte n'est pas seulement motivé par les événements récents dans toute la région : il s'agit d'abord de rendre hommage à un grand pays de cinéma".

Le président égyption Hosni Moubarak a été contraint de quitter le pouvoir le 10 février après plus de deux semaines de manifestations populaires.

Ces dix-huit jours de manifestations - à partir du 25 janvier - ont d'ailleurs inspiré la première oeuvre projetée le 18 mai : "18 jours" réunit les courts-métrages de dix réalisateurs (Sherif Arafa, Yousry Nasrallah, Mariam Abou Ouf, Marwan Hamed, Mohamed Aly, Kamla Abou Zikri, Sherif El Bendari, Khaled Marei, Ahmad Abdallah et Ahmad Alaa), tournés dans l'urgence, "sans budget et de manière complètement bénévole", précise le festival de Cannes.

Ils ont ainsi réalisé avec 20 comédiens "Dix histoires qu'ils ont vécues, entendues ou imaginées. Les recettes de ce film seront consacrées à l'organisation de convois d'éducation politique et civique dans les villages égyptiens".

La projection sera suivie d'un dîner officiel organisé en l'honneur de l'Egypte et d'un concert de West El Bala.

Deux longs-métrages égyptiens seront également présentés, l'un dans la sélection "Cannes Classics", avec une copie neuve du Facteur (Al Bostagui) de Hussein Kamal (1968) et "Le Cri d'une fourmi" de Sameh Abdel Aziz (2011).

Par ailleurs, le festival proposera un documentaire inédit sur la révolution de jasmin, en Tunisie, "Plus jamais peur" de Mourad Ben Cheikh (Tunisie), et "The Big Fix" (Surdose) de Josh Tickell (USA), documentaire environnemental produit par Peter Fonda.

Des séances destinées aux lycéens programmeront enfin Les Hommes Libres de Ismäel Ferrouki (Maroc/France) avec Michael Lonsdale et Tahar Rahim, et The Prodigies - La Nuit Des Enfants Rois, film d'animation d'Antoine Charreyron.

=> Voir notre site spécial Cannes 2011

(28 avril 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter