Cheval de Guerre : Le conte de Steven Spielberg (Test Blu-Ray)

À l'aube de la Seconde Guerre Mondiale, Albert, le fils d'un fermier endetté, se lie d'amitié avec Joey, un jeune pur-sang sauvage. Après de nombreux mois passés à le dresser et a renforcer son affection pour l'animal, Albert apprend que son père, par soucis économiques, a vendu Joey à un officier de l'armée anglaise. Le garçon, trop jeune pour se porter volontaire, doit alors faire face à la séparation d'avec son plus fidèle ami et accepter l'idée qu'il pourrait bien ne jamais revenir...


Une œuvre aboutie

Pfffiou... On ne sait pas vraiment par où commencer tant chaque œuvre de Steven Spielberg - metteur en scène le plus débordé, toutes générations confondues - nous donne le sentiment de nous en être pris plein les sens. Ah oui, débutons déjà sur la qualité esthétique du film. Ceci n'est plus à confirmer, Spielberg est un véritable génie visuel et semble atteindre avec la direction de Cheval De Guerre l'apogée de son talent. L'histoire mise à part, le film mérite, rien que pour sa beauté et ses exploits techniques, qu'on lui desserve un 20/20. En guise d'exemple, il suffit d'ouvrir grandes les mirettes et de savourer comme il se doit la scène dans laquelle Joey, le cheval au grand cœur, traverse au galop, crinière au vent et en esquivant les bombes (votre vanne sur Super-Cheval on la voit venir à un kilomètre), un no man's land.
Juste éblouissant.


Mais si Monsieur Spielberg s'est toujours avéré être un excellent élève en ce qui concerne la mise en scène spectaculaire, en est-il de même pour ce qui est de l'adaptation ? On ne vous cachera pas notre enthousiasme à l'idée de visionner LE nouveau Spielberg. On s'attend alors à une grande épopée, témoignage des conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, de ses atrocités, et dénonciation du traitement de nos amis destriers. Si l'on s'en tient à ces quelques attentes, on est loin d'être déçu par Cheval De Guerre.

Le film, adaptation du roman de Michael Morpurgo, s'avère, en définitive, être un très bel hommage à tous les chevaux décimés lors des combats, et porte avec honnêteté les couleurs du drapeau du courage et de l'amitié. Seulement (oui il y a un hic), ceux qui s'attendent à un film adulte et réaliste peuvent rabaisser le niveau de leurs expectatives. Si Cheval De Guerre reste à travers ses décors, ses costumes et ses effets spéciaux, très proche de la réalité, il ne faut pas oublier que War Horses, roman à l'origine du film, est inspiré d'un conte pour enfant. On ne peut alors pas reprocher à Spielberg et à ses scénaristes d'avoir voulu garder le ton de l’œuvre originale en intégrant des scènes, non sans humour (celles avec l'oie caractérielle restent les plus inoubliables et restent une marque de fabrique chez le metteur en scène), mais aussi sans saveur... Car parfois, même en voulant bien faire, il est difficile de croire en certains élans d'humanité, aussi beaux soient-ils sur le papier, lorsque l'on parle d'un fait aussi fort et vivant qu'une période de conflit. Quelques excès de bon sentiments que beaucoup qualifierons de - dans le jargon courant - "cucu".


Un Blu-Ray complet

On ne saurait trop vous conseiller de vous procurer la version Blu-Ray (rien que pour sa mise en beauté du film) de Cheval De Guerre qui, à l'inverse de l'exemplaire DVD, satisfera pleinement votre curiosité. Vous y trouverez de nombreux documentaires sur la création du film, de la conception sonore aux effets visuels jusqu’au choix des comédiens. Bref, vous aurez presque l’impression d’avoir mis les pieds sur le plateau !


=> Toutes les infos sur Cheval de guerre

Audrey Soto (4 Juillet 2012)

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement