Cinéma muet et musique électro au palais de Tokyo…

Les 5, 6, et 7 décembre, le palais de Tokyo vous invite à une manifestation des plus originales : une multiprojection de films muets, accompagnée d’une performance musicale de Laurent Garnier.
En soi l’idée est assez séduisante : dans la grande nef du Palais de Tokyo, au voisinage d’œuvres d’artistes contemporains, ce programme, associant des musiques électroniques et des archives rares – parfois inédites –, propose un voyage contemplatif et musical, à travers des images collectées tout autour du monde par les cinéastes-explorateurs des «Archives de la Planète».

Ce projet des «Archives de la Planète», initié en 1909 par le banquier philanthrope Albert Kahn visait à inventorier des cultures "dont la disparition fatale n'[était] plus qu'une question de temps" et à fixer l'instant fugitif où, pour la première fois, elles s'ouvraient au regard de la caméra. 4 000 plaques stéréoscopiques, 72 000 plaques autochromes et près de 162 000 mètres de pellicule furent ainsi rapportés des campagnes menées autour du monde entre 1909 et 1931 par ces opérateurs et sont encore conservées dans les collections du musée Albert-Kahn de Boulogne.

Cet "Inventaire avant disparition" est organisé par l'Auditorium du Louvre dans le cadre de son cycle "cinéma muet en concert".
Cycle qui verra également le groupe anglais Alpha accompagner, au Forum des Images le 15 novembre, la projection du film de Ivan Mosjoukine et Alexandre Volkoff, LE BAISER ARDANT (1923).

A.M. (14 novembre 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter