Cinémathèque 2011/2012 : une programmation de dingue !

lundi 27 juin 2011 - 16:38 | Showbizz
La Cinémathèque française a présenté les temps forts de sa prochaine saison lors d'une conférence de presse, tenue le 27 juin. Ce haut lieu parisien du 7e Art rendra hommage tous azimuts, de Steven Spielberg à Kiyoshi Kurosawa en passant par Bernardo Bertolucci. Disparu l'an dernier, Blake Edwards ouvrira les célébrations.



Le cinéma volontiers absurde de Blake Edwards sera au centre de la première rétrospective accordée à la Cinémathèque lors de la saison 2011/2012. Le bal s'ouvrira le 24 août avec la filmographie intégrale du cinéaste dont La Panthère Rose, La Party mais aussi Victor/victoria. L'automne sera aussi l'occasion d'inviter Nanni Moretti (du 5 au 25 septembre) ou le cinéma d'Estonie (du 23 novembre au 4 décembre).


L'hiver sera placé sous le signe du cinéma hollywoodien avec une rétrospective des films de Steven Spielberg, de Duel à Indiana Jones Et Le Royaume Du Crâne De Cristal et peut-être même Les Aventures De Tintin : Le Secret De La Licorne et Cheval De Guerre, ses derniers-nés. Un partenariat conclu avec le Festival du film de Turin (Italie) permettra de redécouvrir les longs métrages de Robert Altman. L'actrice Bulle Ogier, le cinéaste hongkongais King Hu et le genre fantastique français seront également à l'honneur.


Le printemps et l'été arboreront des couleurs contrastées, symbole d'éclectisme, entre une conversation avec Alain Cavalier ou une rétrospective du glaçant japonais Kiyoshi Kurosawa, sans oublier l'oeuvre controversée de Bernardo Bertolucci ou Egyptomania, un programme d'une cinquantaine de films dédié au 7e art égyptien, d'Henry Barakat à Yousef Chahine.


Ces hommages au fil des saisons ne composent qu'une partie de la programmation de la Cinémathèque française pour 2011/2012. L'établissement du 12e arrondissement de Paris articulera particulièrement sa saison autour de deux expositions temporaires très attendues. La première sera consacrée à Metropolis de Fritz Lang, du 16 octobre au 19 janvier, tandis que la seconde, apparue au Musée d'art moderne de New York (MoMA), mettra en lumière la psyché et la démarche artistique de Tim Burton, du 7 mars au 5 août 2012. Dans chaque cas, une rétrospective intégrale des deux cinéastes sera proposée.


Site : www.cinematheque.fr


(27 Juin 2011 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter