''Clermont en shorts'' : ouverture du 27ème Festival Du Court Métrage...

Depuis vendredi dernier la capitale Auvergnate est redevenue pendant 8 jours la capitale mondiale du court métrage. Tous les acteurs de cette partie du 7e art se mêlent aux milliers de spectateurs dans les couloirs de la Maison de la Culture clermontoise et dans les autres salles du festival pour assister aux programmations concoctées par les organisateurs.
Comme désormais tous les ans, 14 programmes internationaux, 12 français 5 programmes labo qui regroupent en tout 172 courts métrages en compétition sur les 4011 films inscrits. Pour accompagner ces compétitions, une multitude d'autres programmes thématiques: films sur internet, clips, films vietnamiens, espagnols, norvégiens, une programmation sur la boxe, etc... pour contenter les boulimiques de Clermont.
Contrairement à d'autres festivals qui se contentent d'avoir un public fait de professionnels, Clermont fait le plein d'amateurs. Dès la première projection de la journée, à 10 heures du matin, les salles sont pleines, même en semaine.
Des spectateurs croisés au hasard avouent prendre des vacances pendant la semaine du festival pour pouvoir en profiter. Une belle reconnaissance pour le travail de "Sauve qui peut le court métrage" organisateur du festival.
Et si les, disons, simples spectateurs prennent d'assaut les salles, les professionnels se partagent entre ces mêmes salles et le marché du court métrage, qui se trouve juste derrière la maison de la culture Là réalisateurs, producteurs, organismes, organisateurs de festivals préparent le court métrage de demain entre les stands et les salles de visionnage.

=> Retrouvez toutes les infos sur le 27ème Festival Du Court Métrage De Clermont Ferrand 2005

Pablo Chimienti (Clermont, le 1er février 2005)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter