Coluche de Droite ?

lundi 13 octobre 2008 - 11:29 | Showbizz
Celle-là, on ne l'avait pas vue venir...

L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing a déclaré lundi, dans un témoignage inédit sur Europe 1, qu'il " appréciait beaucoup " Coluche, assurant que l'humoriste-candidat " était pour (lui) " lors de la présidentielle de 1981.

M. Giscard d'Estaing a raconté que l'hiver suivant son départ de l'Elysée après sa défaite face à François Mitterrand, il avait rencontré Coluche à Courchevel, en Savoie, où l'humoriste tournait un film.

" Je l'ai reçu à mon hôtel. C'était très détendu et il m'a dit : ' je sais que je vous ai fait du tort. Vraiment je suis désolé parce que je ne voulais pas en faire' ", a relaté l'ancien chef de l'Etat ajoutant : " Je l'appréciais beaucoup et je savais qu'il était pour moi en fait ".

" Il n'était pas du tout pour François Mitterrand. D'ailleurs, si vous relisez ses textes, à aucun moment il ne se prononce pour François Mitterrand ", assure également M. Giscard d'Estaing.

" Il n'était pas du tout agressif contre moi. Ce n'était pas du tout un homme de gauche, un contestataire. C'était un homme blessé, ce n'est pas la même chose ", a-t-il expliqué.

Coluche " était blessé par la pauvreté de son enfance ". " D'ailleurs, rapporte l'ancien président, je lui avais dit 'quand je vous vois je vois encore sur vous maintenant les traces de la pauvreté de votre enfance'. Il m'avait dit 'vous me touchez beaucoup en me disant ça ".

" Je ne lui en ai jamais voulu, ni à ce moment-là ni maintenant, de s'être livré à une fantaisie pendant la campagne. Après tout c'était un fantaisiste, c'était son droit ", a-t-il confié. " Coluche était près de moi, près de moi ça ne veut pas dire pour, ça veut dire proche ".

(Le 13 Octobre 2008 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter