Coluche sauvé des eaux

mardi 14 octobre 2008 - 14:07 | Showbizz
Le film Coluche, l'histoire d'un mec sortira bien en salles mercredi

La justice a débouté mardi l'ancien agent de Coluche, Paul Lederman, rendant ainsi possible la sortie mercredi dans les salles du film Coluche, L'Histoire D'Un Mec, réalisé par Antoine De Caunes et interprété par François-xavier Demaison.

Dès la mise à disposition du délibéré, l'avocat de Paul Lederman, Me Louis de Gaulle, est parti interjeter appel de cette décision. Selon l'avocate de la partie adverse, Me Isabelle Wekstein, une audience d'appel pourrait avoir lieu dès cet après-midi.
Mais, " quoi qu'il arrive ", affirmait-elle, " le film sort demain car, même s'il y a une décision inverse, il y a toujours un délai qui est accordé pour effectuer les modifications, à partir de la notification " de la décision.

Paul Lederman, qui fut l'agent de Coluche jusqu'à sa mort en 1986, réclamait la suppression du sous-titre "Histoire d'un mec", inspiré du titre du sketch "Histoire d'un mec sur le pont de l'Alma", dont il détient les droits.
Les producteurs du film, Cipango, Studio 37 et France 2 Cinéma, avaient prévenu qu'une telle modification retarderait la sortie du long-métrage d'Antoine De Caunes relatant la candidature du comique à la présidence en 1981.
En effet, plus de 470 copies ont déjà été distribuées partout en France et la suppression du sous-titre les obligerait à rappeler toutes ces copies et à les modifier.

Mais Antoine De Caunes s'attire toujours les foudres...

La famille de Coluche, de son vrai nom Michel Colucci, ne " partage aucunement" la " version étriquée des faits " présentée par le film, a affirmé lundi le fils aîné, Romain Colucci, dans une déclaration transmise par son avocate.

" Mon film n'est ni une hagiographie ni une entreprise de déstabilisation, c'est un film indépendant, je l'ai fait avec l'envie que les gens aiment encore plus Coluche après l'avoir vu ", a déclaré à l'AFP Antoine De Caunes, joint au téléphone.

" Nous avons essayé de travailler main dans la main avec la famille, d'être respectueux de son point de vue, mais nous n'avons pas fait ce film pour elle ", a-t-il l'acteur et réalisateur, ex-animateur de TV.
" Je suis surpris, parce qu'il était entendu qu'ils observeraient un devoir de réserve ", a encore dit de Caunes.
" Je sais bien que j'évoque un moment douloureux de la vie de Coluche et en même temps, lorsque j'ai remis le scénario à Véronique (qui fut son épouse, NDLR) elle m'a même soufflé un moment d'intimité dont j'avais besoin pour le film ", a-t-il poursuivi. " Mais cela ne signifiait pas qu'elle ait validé le film ", a conclu de Caunes.

Pour Romain Colucci, les auteurs ont notamment " limité la stature historique de Coluche à l'absorption de stupéfiants, aux fêtes et à leurs débordements ".

(Le 14 Octobre 2008 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter