Dans les tourments de L'Affaire Rachel Singer (Test DVD)

mardi 3 janvier 2012 - 15:00 | Showbizz
En 1965, trois agents du Mossad – David Peretz (Sam Worthington), Stephan Gold (Marton Csokas) et Rachel Singer (Jessica Chastain) – sont chargés de se rendre à Berlin dans l’objectif de retrouver le tristement célèbre "chirurgien de Birkenau", afin de le ramener en Israël où il sera jugé pour ses crimes commis durant la Seconde Guerre Mondiale.

Trente ans plus tard, la fille de Rachel Singer (Helen Mirren) publie un livre sur cette mission héroïque dont sa mère fut l’une des orchestratrices, et pour laquelle elle est encore aujourd’hui célébrée par son pays. Alors que le Monde pense que le criminel a été tué dans les rues de Berlin-Est, la vérité se dévoile peu à peu sur ce qui s’est réellement passé lors de cette mission, et ce qui pourrait bien se produire dans les jours à venir pour les trois anciens héros…

Désir de Justice et Triangle Amoureux

Il y a dans L'Affaire Rachel Singer une complémentarité rare entre le passé et le présent qui, indissociablement, forment un tout indivisible nous gratifiant d’un thriller historique, dont le scénario passe d’hier à aujourd’hui avec une facilité déconcertante et un suspens haletant. Bref, il y a dans L'Affaire Rachel Singer quelque chose qui nous plait beaucoup !

Car même si l’on prend moins de plaisir à suivre la Rachel Singer du présent (moins d’action, les personnages ont des rides et réfléchissent plus qu’ils n’agissent), ce n’est plus le cas lorsque l’on navigue dans les flahs-backs. Véritable témoignage de la mise en place d’un mission secrète périlleuse et essentielle à la justice de tout un peuple, le film ne se contente pas de mettre en évidence des scènes de violence ou d’espionnage, il exploite chaque parcelle psychologique des personnages en mettant en avant les cicatrices laissé par la Guerre ainsi que la limite du supportable pour le membre d’un peuple torturé, aussi professionnel qu’il soit, face à l’un de ses bourreaux.


De plus, et comme si cela ne suffisait pas, l’amour s’en mêle et vient ajouter une tension de plus entre nos trois personnages qui, devant la tournure des événements et l’atmosphère tendue, semblent tiraillés par leurs sentiments. La belle Rachel tombe rapidement sous le charme du mystérieux David (en même temps qui ne le ferait pas en sachant que celui-ci est interprété par Sam Worthington), mais face à l’objectif qui les prend aux tripes, tout se complique. Certainement confrontée à un besoin de réconfort, la jeune femme tombe alors dans les bras du second mâle (Marton Csokas) présent auprès d’elle. Un triangle amoureux s’installe alors dans ce climat déjà bien oppressant, nous donnant très envie de découvrir la suite des évènements.


Cette suite, elle est exploitée dans la partie du film se déroulant dans le présent, une partie bien moins attrayante, il faut l’avouer, puisque les personnages ont vieilli et font davantage un bilan qu’un retour en arrière. Mais c’est là que l’on tombe vite dans le piège, puisque le scénario bien ficelé parvient à apporter une nouvelle pierre à l’édifice du suspens.

En bref, L'Affaire Rachel Singer est un beau plaidoyer sur les traumatismes (qu’ils soient sentimentaux, familiaux ou historiques), les occasions manquées et surtout la rédemption, nous plongeant dans les prémices d’un secret, jusqu’alors très bien gardé, avec une intelligence rare.


Le sens de l’humour (ou pas)

Heu… N’y allons pas par quatre chemins, si vous cherchez le synonyme du mot "arnaque" il vous suffira de plonger dans les insignifiants bonus du DVD. Pourtant lorsqu’on lit la jaquette on se dit que l’on devrait être servi… Grossière erreur, puisque ce que l’on appellera, par exemple, « Un regard à l’intérieur de L'Affaire Rachel Singer » ne s'avérera en réalité être qu’un riquiqui montage entre trois phrases du réalisateur ou d’un des acteurs entrecoupées de scènes du film, tout cela en environ deux minutes, vous imaginez un peu le résultat. À bon entendeur, si vous achetez le film, faites-le parce que c’est de la bombe et pas pour ses suppléments (ça devrait suffire) !


=> Toutes les infos sur L'affaire Rachel Singer

Audrey Soto (3 Janvier 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter