Death Note : le réalisateur du film Netflix a reçu des menaces de mort

jeudi 24 août 2017 - 14:51 | Showbizz
C’est demain que le très attendu film Death Note fera son apparition sur Netflix. En adaptant ce manga japonais culte, le réalisateur Adam Wingard (The Guest, Blair Witch) a du faire face au courroux des fans, et certains n’y sont pas allés de main morte !



Comme Ghost In The Shell avant lui, le film Death Note fait face à de nombreux détracteurs avant sa sortie. Manga emblématique de Tsugumi Ohba, et décliné plus tard en anime, l’annonce d’un film américain made in Netflix avait fait grincer des dents les puristes de l’oeuvre originale qui craignaient de voir Death Note abimé par la grosse machine américaine.

Lors d’une récente interview donnée à Yahoo Movies, Adam Wingard a confié avoir reçu des menaces de mort, même avant que le script ne soit terminé. Mais il l’accepte.

« Je comprends la passion des gens à propos de ce film » a t-il déclaré avant d’ajouter  « Je ne le prends pas personnellement quand des gens m’envoient des menaces de mort ou me disent d’aller me faire voir sur Twitter « .

Les fans avaient notamment exprimé leur mécontentement quant au fait que l’histoire soit transposée aux États-Unis avec un casting 100% américain. Ils craignaient en effet que cette adaptation ne soit pas fidèle à l’oeuvre originale et à l’essence du manga. Concernant cette partie, Adam Wingard joue franc jeu en confiant qu’il ne s’attend pas à convaincre les puristes qui « détestent le film depuis qu’il a été annoncé ».



Côté presse, Death Note commence mal avec un score de seulement 33% de critiques positives sur Rotten Tomatoes. Parviendra-t-il à séduire le public ? Réponse demain !

On rappelle que Death Note suit un lycéen (Light Turner) qui trouve un carnet doté d'un pouvoir surnaturel : quiconque le possède condamne à mort ceux dont il y inscrit le nom en pensant à leur visage. Enivré par un sentiment de toute-puissance quasi divine, le jeune homme se met à faire mourir tous ceux qu'il juge indignes de vivre.

Dans les rôles principaux on retrouve Nat Wolff (La Face Cachée De Margo) dans la peau de Light, Margaret Qualley dans celui de Mia Sutton, Keith Stanfield interprète L et Willem Dafoe prête sa voix au Dieu de la Mort Ryûk.

On regarde un premier extrait ?



Chloé Valmary (24 août 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
You're serious about threatening someone for a movie that's going to come out and if he finds it you'll love the movie
0 0 Commenter
le 24 août 2017 à 16:41

A lire sur le même sujet

Remonter