Deauville 2005 : Collision remporte le Grand Prix !

Ce dimanche avait lieu un événement bien moins dramatique que le 4ème anniversaire des attentats du 11 septembre : la clôture du Festival de Deauville.
Le choix n'a pas été facile pour le jury qui a vu « des films de très haute qualité cette année (…), beaucoup d'entre nous dans le jury regrettons que certains films ne figurent pas au palmarès », a déclaré Alain Corneau.
Parmi les favoris, on trouvait Transamerica de Duncan Tucker, On The Outs de Lori Silverbush et Michael Skolnik et Collision de Paul Haggis. C'est ce dernier qui a finalement remporté le Grand Prix de cette 31ème édition. Racontant comment les destins de huit personnes que rien n'unit se croisent en 24 heures, Collision a été particulièrement apprécié du public et de la critique.
Le Prix du Jury a quant à lui récompensé deux films On The Outs de Lori Silverbush et Michael Skolnik et Keane de Lodge Kerrigan. La réalisatrice de On The Outs, Lori Silverbush, dont le film, tourné comme un documentaire, décrit les vies de filles de banlieue à la dérive, s'est dit « très honorée que la France honore un cinéma qui n'est pas vraiment considéré en Amérique. Il y a la guerre en Irak, mais nous avons voulu parler de la guerre qui se déroule chez nous, celle des défavorisés ».
Autre favori, Transamerica a lui été couronné par le Prix du Scénario pour son voyage dans l'Amérique profonde d'un transsexuel.
Pour sa première année, le Prix « coup de cœur » de Canal + (qui remplace le prix du court-métrage), a décerné sa récompense à un documentaire : Enron : The Smartest Guys In The Room.
En marge des récompenses attribuées par le jury officiel, un prix littéraire a été remis au scénariste et écrivain Budd Schulberg, 91 ans, « une légende vivante », pour son dernier livre « Sanctuary V », et venu spécialement à Deauville pour le recevoir.
Le Prix Première des lecteurs du magazine a été attribué à Reefer Madness d'Andy Fickman, une comédie musicale qui est un remake d'un film de propagande de 1936 sur les dangers cataclysmiques engendrés par la consommation de marijuana.
Enfin, le prix Michel d'Ornano, créé en 1991 par la Motion picture association (les "major companies" de production et distribution de films américains) pour récompenser un scénario français, a été attribué à La Petite Jérusalem de Karin Albou.

Deauville 2005, le palmarès complet :

GRAND PRIX :
Collision de Paul Haggis

PRIX DU JURY (DEUX PRIX EX-AEQUO) :
On The Outs de Lori Silverbush et Michael Skolnik,
et Keane de Lodge Kerrigan

PRIX DU SCENARIO :
Transamerica de Duncan Tucker

Ces prix étaient décernés par le jury présidé par le cinéaste Alain Corneau.

D'autres prix ont été décernés en marge de ceux attribués par le jury :

PRIX LITTÉRAIRE :
Sanctuary V de Budd Schulberg

PRIX MICHEL D'ORNANO :
La Petite Jérusalem de Karin Albou

PRIX "COUP DE CŒUR" DE CANAL + (DOCUMENTAIRE) :
Enron de Alex Gibney

PRIX PREMIÈRE :
Reefer Madness de Andy Fickman

PRIX DE LA CRITIQUE INTERNATIONALE :
Keane de Lodge Kerrigan


=> Voir notre site spécial Deauville 2005

J.V (Le 12 septembre 2005)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter