Décès de Bernard Giraudeau

samedi 17 juillet 2010 - 16:09 | Showbizz
Le comédien, réalisateur et écrivain Bernard Giraudeau, qui souffrait d'un cancer depuis longtemps, est mort à 63 ans samedi matin à 7h00 dans un hôpital à Paris, a annoncé son agent.
Comédien, réalisateur, écrivain et bourlingueur, né à La Rochelle (Charentes-Maritimes) en 1947, il a joué avec brio les séducteurs romantiques de comédie et les héros tragiques, avant de passer avec succès à la réalisation et à l'écriture.


Cette personnalité citée comme l'un des sexagénaires préférés des Français dans un sondage pour le magazine Pleine vie l'an dernier, présidait le 27 avril dernier la Nuit des Molières, la cérémonie annuelle du théâtre français.

En plus de trente ans de carrière, ce gaillard au sourire enchanteur et aux yeux clairs qui ne voulait pas être "un fonctionnaire de la pellicule", avait cultivé nombre de passions : théâtre, cinéma, voyage, écriture, sport.

Né le 18 juin 1947 à La Rochelle (Charente-Maritime), fils de militaire, il s'était engagé à l'âge de 15 ans dans la Marine nationale avant d'exercer divers métiers puis de s'inscrire au Conservatoire de Paris, où il obtint un premier prix de comédie classique et moderne (1974).

L'un des acteurs les plus populaires des années 1980, il a débuté dans de nombreuses comédies (Et La Tendresse ?…bordel ! en 1977, Papy Fait De La Résistance en 1983) et s'est aussi illustré dans le mélodrame avec Passion D'Amour d'Ettore Scola notamment.

Acteur à la palette large, se glissant facilement dans l'univers de chaque cinéaste, il avait été dirigé par Claude Miller, Nicole Garcia, Patrice Leconte, Olivier Assayas, ou François Ozon.

Réalisateur, il a signé deux films de fiction (L'Autre en 1990 et Les Caprices D'Un Fleuve en 1996) et des documentaires.

Ecrivain à succès, auteur d'une dizaine de romans et récits, son dernier livre "Cher Amour" (édité chez Métailié dont il était l'un des auteurs-phare) où un narrateur adressait récits de voyage et de théâtre à une femme rêvée avait remporté le Prix Pierre Mac Orlan en 2009.

En 2001, le comédien avait révélé être atteint d'un cancer du rein, qui s'était étendu aux poumons en 2006. Depuis, il parlait ouvertement de sa maladie.

Il s'était notamment fait le porte-voix de La Maison du cancer (www.la-maison-du-cancer.com), un site créé par deux journalistes afin de fournir aux malades des informations sur la façon de vivre le cancer au quotidien.

En mars à l'occasion de la Semaine nationale de lutte contre le cancer, il avait participé à l'émission "On ira tous à l'hôpital" où il se faisait le porte-parole des patients confrontés aux dysfonctionnements croissants de de l'hôpital".

=> Toutes les infos sur Bernard Giraudeau


© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter