Décès de Jorge Semprun : hommage de Costa-Gavras

mercredi 8 juin 2011 - 10:22 | Showbizz
Jorge Semprún " était un homme d'une parfaite honnêteté intellectuelle " s'est souvenu mercredi le réalisateur français Costa-gavras qui avait écrit trois scénarios avec l'écrivain espagnol.

Décès de Jorge  Semprun : hommage de Costa  Gavras


" C'était un homme d'une parfaite honnêteté intellectuelle, d'une grande douceur aussi et d'une grande honnêteté dans la vie, le quotidien, sur la politique et sur l'art ", a déclaré le cinéaste d'origine grecque à l'AFP.

Jorge Semprún, décédé mardi à Paris à 87 ans, avait travaillé avec Costa-gavras sur les scénarios de Z., réquisitoire contre la dictature des colonels en Grèce (Prix du Jury à Cannes en 1969 et Oscar du Meilleur film étranger en 1970) ; de L'Aveu (1970), sur les procès staliniens intentés aux opposants en Europe de l'Est, et de Section Spéciale (1975), sur les tribunaux d'exception créés par le régime de Vichy pour juger les résistants.

A propos de Z., Costa-gavras se souvient d'une collaboration " très courte et très facile " : " Jorge était quelqu'un de très connaisseur de la politique de ce monde-là ", rappelle-t-il.

" Puis on s'est vu pour L'Aveu, parce que c'est lui qui connaissait le mieux la situation des partis communistes dans les pays de l'Est et des faux procès ".

" On parlait toujours de projets à faire ensemble, puis il est devenu ministre, c'était plus difficile ", poursuit-il.

Le réalisateur juge aujourd'hui que " l'oeuvre unique " de son ami, " grand écrivain français et grand écrivain espagnol à la fois " fait de lui " un des témoins importants de son siècle à travers la trentaine de livres qu'il a écrits ".

" C'était une grande voix sur tous les plans, mais avant tout sur le plan du talent et de l'honnêteté (qui) abordait tous les sujets avec la même force et la même détermination ".

(8 Juin 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter