Décès de René Laloux, réalisateur du film d'animation LA PLANETE SAUVAGE

René Laloux, le réalisateur du film d'animation La Planète Sauvage, lauréat d’un prix spécial au Festival de Cannes en 1973, est décédé d'une crise cardiaque dimanche 14 mars 2004 à Angoulême. Né à Paris en 1929, le dessinateur, peintre, marionnettiste et écrivain s’était installé à Angoulême en 1996 sur proposition du CNDBI, pour prendre la direction du Laboratoire d'imagerie numérique. Il avait pris sa retraite en 1999.
Autodidacte, René Laloux a réalisé, d'après un roman de Stephan Wul et des dessins de Roland Topor, LA PLANETE DES SINGES dans un studio praguois, avec lequel il avait déjà collaboré pour deux courts-métrages LES ESCARGOTS (1964) et LES TEMPS MORTS (1965).

Son premier long-métrage, La Planète Sauvage, réalisé en 1973, nous emmène sur la planète Vgam où vivent les Draags, humanoïdes de douze mètres de haut. Ayant atteint les plus hauts sommets de la connaissance, ils mènent une existence de loisirs et de méditation. Ils possèdent de minuscules animaux familiers, les Oms. Tout commence lorsque Tiwa, fille du Grand Edile, adopte un bébé OM qu'elle baptise Terr... Ce film fantastique aurait été inspiré de l'occupation de la Tchécoslovaquie par les Russes.
René Laloux réalisaa ensuite, en 1982, Les Maîtres Du Temps, un conte fantastique d'après les dessins de Jean Giraud/Moebius et des dialogues de Jean-Patrick Manchette. Six ans plus tard, il signe Gandahar d'après un roman de Jean-Pierre Andrevon et des dessins de Caza, avec la collaboration d’Harvey Weinstein, le patron de Miramax, et de l'écrivain Isaac Asimov pour la version anglophone.
Son dernier film fût un court-métrage, COMMENT WANG FO FUT SAUVE, réalisé en 1987 mais, d'après le CNBDI, il préparait un nouveau projet de film…

A.C. (16 mars 2004 - avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter