Décès de Serge Reggiani

Le comédien et chanteur Serge Reggiani est décédé d'un arrêt cardiaque dans la nuit de jeudi à vendredi. Dernier grand interprète de la chanson française classique, Serge Reggiani avait 82 ans. Pour beaucoup, il restera Manda l'apache, l'amant de Simone Signoret dans CASQUE D'OR.

Né le 22 mai 1922 à Reggio d'Emilie (Italie), Serge Reggiani se réfugie en France avec sa famille à l'âge de 8 ans. Très vite, le jeune homme se destine au théâtre, et entre au conservatoire. Il débute sur les planches en 1941 dans Le loup garou, de Vitrac. Il enchaîne avec Britannicus, aux côtés de Jean Marais avant de travailler pour Cocteau dans Les parents terribles.
Mais le jeune comédien ne se contente pas de la scène et en 1942, il fait ses premiers pas au cinéma dans Le Voyageur De La Toussaint. Reggiani tourne pour les plus grands : Visconti avec Le Guépard, Costa-gavras et ses Compartiments Tueurs, ou encore Sautet avec Vincent, Francois, Paul Et Les Autres.
Appartenant à la catégorie "des artistes qui possèdent tous les dons", comme le dit le ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres, Serge Reggiani se lance dans la chanson. Sa voix chaude et ses textes, écrits par ses paroliers favoris tels que Georges Moustaki, accompagnent toute une génération.
Plus tard, il s'adonne à son autre passion, la peinture, fréquentant Picasso dont il est le voisin.

En 1999, le comédien et chanteur publie ses Adieux différés, avant de recevoir en 2003 une Victoire d'honneur de la musique.

=> Voir la filmographie de Serge Reggiani

C.S. (23 juillet 2004 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter