Décès du réalisateur John Schlesinger

"Sa contribution au cinéma britannique dans les années 60 fût suprême. Personne n'en a apporté de plus importante", tels sont les mots employés par Michael Winner (Un Tueur Dans La Ville) pour qualifier son compatriote John Schlesinger. Le réalisateur de Macadam Cowboy, agé de 77 ans, s’est éteint vendredi à l'aube dans un hôpital de Palm Springs (Californie), où il était entré en urgence la veille au soir. "Il avait été terriblement malade récemment, aussi d'une certaine façon sa mort est un grand soulagement pour lui", souligne encore Michael Winner. La santé du réalisateur n’avait fait que se détériorer depuis son infarctus il ya deux ans.

Schlesinger avait acquis la célébrité en 1969 avec Macadam Cowboy qui lui valut les Oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure adaptation. Le premier long métrage US du réalisateur britannique fut également le premier film d'un studio américain important à être classé "X" par la censure : les critiques l'avaient alors qualifié de "commentaire incisif sur les Américains".

Né le 16 février 1926 à Londres, le petit John Schlesinger fut très vite passionné par le milieu artistique, la magie et les planches. Un jeune prodige qui devint cinéaste en herbe dès l'âge de 11 ans. Talents de magicien et d'interprète qu’il exploita en faisant partie des "Spectacles aux Armées" en 1943.

Après quatre années passées sous les drapeaux, il suivit des études de littérature à Oxford. Poursuivi par sa passion pour le théâtre et le cinéma, il se lança dans la carrière d'acteur au sein de l'Oxford Dramatic Society. Tout en continuant à jouer dans de nombreuses pièces, il fonde en 1948 une petite société de production avec laquelle il réalisa plusieurs courts métrages. Après divers projets pour la télévision britannique, il réalise Terminus, un documentaire sur la gare de Waterloo à Londres qui lui valut un Lion d'Or à Venise en 1961. Sa carrière cinématographique était lancée : il ne fit qu’enchainer les succès publics par la suite. Avec Un Amour Pas Comme Les Autres, il lança le jeune Alan Bates, avec Billy Le Menteur en1963 et Darling en 1965 la jeune Julie Christie.

En 1968, il s’envole pour les Etats-Unis, et tourne son chef-d'oeuvre Macadam Cowboy, avec Dustin Hoffman et Jon Voigt. Malgré la censure américaine, il remporta trois Oscars et fut reconnu par tous. Petit retour à Londres pour Un Dimanche Comme Les Autres, avant de retrouver les Etats-Unis pour Le Jour Du Fléau avec Donald Sutherland, une fable satirique sur Hollywood dans les années 1930. Puis Marathon Man un thriller avec Dustin Hoffman, Le Jeu Du Faucon avec Sean Penn, Les Envoûtés avec Martin Sheen en 1986, Fenêtre Sur Pacifique avec Melanie Griffith en 1991, The Innocent avec Anthony Hopkins et Isabella Rossellini en 1993, et Au-dela Des Lois avec Ed Harris en 1995. Et, récemment, Un Couple Presque Parfait avec Madonna et Rupert Everett.

Schlesinger avait également tourné de nombreux téléfilms, notamment en Grande-Bretagne, et mis en scène de plusieurs pièces de théâtres et des opéras pour le Royal Opera House et le festival de Salzbourg.

En apprenant la mort du cinéaste, Richard Gere a déclaré que John Schlesinger était "le meilleur et que les meilleurs ont toujours voulu travailler avec lui".

A.M. (28 juillet 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter