Décès du réalisateur Robert Altman

À l’âge de 81 ans, le célèbre cinéaste est mort d’un cancer, mardi 21 novembre 2006, à l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles. Reconnu internationalement pour la comédie M.a.s.h. en 1970 (Palme d’or au Festival de Cannes), le film présentait la guerre de Corée vue de l’intérieur d’un hôpital militaire. L’interprétation sous-jacente d’une critique de la guerre du Vietnam plaça Robert Altman comme un réalisateur engagé. Il confirma ensuite son succès avec Le Privé.

Au fur et à mesure, il a affirmé son style de narration où les personnages vivent des expériences sans lien apparent mais finissent toujours par se rencontrer (Nashville ou Short Cuts, Lion d'Or au festival de Venise). Il s’intéressa aussi aux coulisses impitoyables de l’industrie du cinéma hollywoodien avec Tim Robbins dans The Player. En 2001, Robert Altman réalisa un drame policier bien british et obscur, Gosford Park (Golden Glode du meilleur réalisateur en 2002). En mars dernier, le réalisateur américain a été récompensé d’un Oscar pour l’ensemble de sa carrière. Ce soir-là, il avait annoncé avoir subit une transplantation cardiaque 11 ans plus tôt. Meryl Streep, une de ces actrices fétiches, lui avait remis cette distinction et s’exprime aujourd’hui à propos du réalisateur qui lui a donné ses plus beaux rôles : « Il avait toujours cet appétit généreux et optimiste pour les choses à venir. Nous avons prévu le prochain film en riant d'avance à tous les rires que nous allions avoir. Quel homme, quel grand coeur! Il n'y a personne comme lui et il va tellement nous manquer. »

A l’instar de l’actrice américaine, les réactions ont été nombreuses dans le monde du cinéma. Sophia Loren, qu’il avait dirigée dans Prêt-à-porter en 1994, le qualifia d’ « homme extraordinaire ». En se souvenant du tournage, elle confia : « C'était très facile de travailler avec lui car il mettait des caméras partout, on ne les voyait même pas, et c'était comme être dans la vie quotidienne. Je suis vraiment très attristée, un autre grand s'en est allé. » Julian Fellowes, auteur du scénario de Gosford Park a déclaré à la BBC : « Il avait gardé l'énergie et le dynamisme d'un jeune rebelle jusqu'à ses 81 ans ».

Le cinéaste qui n’oubliait jamais de remettre en question son pays a réalisé 86 films ou téléfilms pendant ses 55 ans de carrière. Dans un communiqué, la compagnie Sandcastle 5 informe que Robert Altman « avait vécu et travaillé malgré sa maladie durant les 18 derniers mois, une période qui a inclus la réalisation de son [dernier] film. Sa mort a pourtant constitué une surprise: Altman préparait la production d'un film dont le début du tournage était prévu en 2007. Altman laisse une femme, Kathryn Reed Altman, six enfants, 12 petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants » la même source poursuit en asurant que le réalisateur s'est éteint « avec sa femme et ses enfants à son chevet ».

Le 6 décembre, le public français pourra découvrir sa dernière œuvre The Last Show - A Prairie Home Companion, une comédie dramatique empreinte de nostalgie racontant les dernières heures d’un spectacle radiophonique qui sera certainement le dernier du genre.

Voir la filmographie de Robert Altman

M. B. (22 novembre 2006 – AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter