Depardieu s'explique sur CNN au sujet de son petit incident

mercredi 14 septembre 2011 - 10:30 | Showbizz
"Je ne suis pas un monstre. Je suis juste un homme qui avait envie d'uriner" : Gérard Depardieu a donné mardi soir sur CNN sa version du désormais célèbre incident qui a immobilisé un vol Paris-Dublin, parce que l'acteur n'avait pas pu se retenir avant le décollage.


Depardieu, dont les déboires urinaires ont fait le tour du globe le 16 août dernier, avait tenté de se soulager discrètement dans une bouteille parce que l'hôtesse de l'air lui avait interdit l'accès des toilettes alors que l'avion s'apprêtait à décoller.

" Je lui ai dit 'Madame, je dois absolument uriner. Ca me fait mal. Je ne suis pas un terroriste' ", a expliqué Depardieu en riant, depuis Dublin où il tourne actuellement le dernier Astérix.

Sa solution d'urgence n'a pas été aussi efficace qu'il l'aurait cru : "la bouteille était trop petite, vous savez. Je suis un éléphant", a raconté l'acteur dont l'embonpoint légendaire donne du relief à son interprétation d'Obélix.

"Ne vous inquiétez pas, je nettoierai", a alors assuré Gérard Depardieu à l'hôtesse lorsque la bouteille s'est révélée trop petite.

Alors que l'animateur Anderson Cooper lui demandait s'il avait bu du vin auparavant, l'acteur a répondu par la négative.

"La bouteille était trop petite... Je suis un éléphant !" :
video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

Fou rire :
video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

Il y a deux semaines, Gérard Depardieu s'était déjà livré à un exercice d'auto-dérision dans un petit film diffusé sur l'internet, le montrant en Obélix pris d'une envie pressante de sanglier au décollage d'un avion.

Voici la vidéo :


=> Toutes les infos sur Gérard Depardieu

(14 Septembre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter