Des cinémas chinois transposent le concept du commentaire en ligne au grand écran

jeudi 21 août 2014 - 17:49 | Showbizz
Les tendances nées de la consommation de vidéos en ligne influencent à présent le cinéma. En Chine, certaines salles expérimentent le commentaire en direct pendant les projections.
Des cinémas chinois transposent le concept du commentaire en ligne au grand écran

Dans certains cinémas, les spectateurs peuvent commenter ce qu'ils voient à l'écran en envoyant des sms à un numéro dédié, comme le rapporte le The Nangfang Insider (dont la source est Sohu.com).

Ces messages s’inscrivent à côté ou au-dessus des images, comme c’est le cas sur de nombreux services de vidéos en ligne chinois et japonais.

S’inspirant du succès du site japonais Niconico, certains sites chinois comme Bilibili et AcFun permettent à leurs spectateurs de commenter non pas sous la vidéo (comme sur YouTube, DailyMotion, Vimeo ou Facebook), mais directement en incrustation au-dessus du contenu, non sans parfois obscurcir ce dernier.

Cette pratique est un dérivé de ce que l'on peut voir à la télévision, où les émissions s'accompagnent de légendes et de de sous-titres aux couleurs et aux polices variées. En ligne, l’accent est mis sur la dimension sociale du visionnage d’une vidéo, d’une émission ou d’un film au sein d’une communauté donnée. La transposition du procédé au cinéma n’est donc pas si incongrue, a fortiori quand le film est adapté d’une série diffusée en ligne, mais il s'agit tout de même une nouveauté.

Pour la sortie du film The Legend Of Qin, le 8 août, 50 salles de Pékin et Shanghai avaient choisi de mettre en place ce système.

"Nous observons la réaction du public, qui peut affecter le film lui-même, explique le réalisateur Shen Leping à CCTV (en anglais). Par exemple, nous pouvons [...] modifier le développement de l’histoire en fonction des ces réactions. Nous mettons le réalisateur et la spectateur sur un pied d’égalité et je pense que de nombreux commentaires s’avèrent très utiles aux réalisateurs."

(21 Août 2014 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter