Des menaces de mort envers Catherine Zeta-Jones sévèrement punies…

L’actrice anglaise Catherine Zeta-jones a fait du chemin depuis Les Mille Et Une Nuit qu’il l’a révélé en 1990. Devenue une star internationale et mariée à l’artiste incontestable Michael Douglas, la belle attire dangereusement l’admiration.

Des menaces soigneusement inquiétantes lui ont été conférées par une jeune femme de 33 ans, Dawnette Knight, dont les chefs d’accusation se sont comptés à 24 pour avoir harcelé et menacé de mort la comédienne. Arrêtée puis inculpée en juin, la jeune femme est toujours sous les barreaux, une détention confirmée par l' impossibilité de payer la caution d’un million de dollars réclamé par la justice. Les audiences sont arrêtées depuis le mois de juillet car l’inculpée avait tenté de mettre fin à ses jours. Mais le procès aura bel et bien lieu à partir du 9 septembre 2004, le psychiatre estimant que la femme était tout à fait apte à assumer le procès. Mais difficile pour elle d'assumer ses actes: celle-ci a envoyé à l'actrice américaine une vingtaine de lettres, l’insultant et lui affirmant une liaison imaginaire avec son époux. De plus, elle suggérait des assassinats comme celui de Sharon Tate, l’ancienne femme de Roman Polanski, coupée en morceaux par Charles Manson. Elle évoquait également les morts violentes comme celles de Nicole Brown Simpson ou encore la femme d’O.J Simpson.

Mme Knight implore aujourd'hui le pardon...

N.F. (17/08/2004 avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter