Désertion de spectateurs cet été

Les Français ont boudé les salles de cinéma cet été. D'après la revue professionnelle Le Film Français, ont été observées des chutes hebdomadaires de 7 à 48 %. Un constat d'autant plus étonnant, que ce n'est pas le programme qui doit se reprocher de ne pas avoir été suffisamment alléchant : une bonne poignée de grosses productions hollywoodiennes, des films français qui n'ont pas de quoi rougir devant leurs concurrents outre-atlantique et même des films art et essai.
Cette tendance poursuit une lancée amorcée au premier semestre, en baisse de 10 % par rapport aux six premiers mois de 2002. Même la fête du cinéma s'est avérée décevante. Mais le plongeon le plus spectaculaire fut certainement celui de la semaine su 9 au 15 juillet où les fréquentations ont chuté de 48 %.
Les blockbusters eux non plus n'ont pas marqué le box-office. Comme aux Etats-Unis, après une brillante première semaine, certains ont connu un plongeon vertigineux, comme Hulk qui à perdu 60 % de sa fréquentation la deuxième semaine après sa sortie.
À la mi-août, Pirates des Caraïbes ont tenté beaucoup de spectateurs et nombreux sont ceux qui ont voulu faire partie de l'équipage de Johnny Depp. Plus d'1,5 million de marins embarqués la première semaine, faisant du film le 5ème meilleur démarrage de l'année.
Les productions françaises n'ont pas été avares cet été car c'est une vingtaine de films qui ont débarqué sur grand écran. Didier Bourdon a bien réussi son coup d'essai avec 7 Ans De Mariage, rameutant 1,5 million de spectateurs, alors que Le Coût De La Vie continue sa bonne progression avec déjà plus de 700000 spectateurs.

Bonne surprise aussi pour les films tels que LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE, Lost In La Mancha et Nos Meilleurs Années qui ont bénéficié de la faveur du public.
Par contre, grosse déception pour RENCONTRE AVEC LE DRAGON qui n'a pas su séduire le public avec seulement 111000 entrées, et aussi L'OUTREMANGEUR. Quelques titres comme Livraison À Domicile, Maries Mais Pas Trop ou encore Quand Je Vois Le Soleil, ont fait une apparition très peu marquée et sont vite repartis en coulisse.
Sans doute la canicule a-t-elle quelque chose à voir avec cette désertion, mais elle n' en est certainement pas principale responsable.

Les chiffres se montrent quelque peu plus généreux depuis la semaine passée avec le retour en force de Schwarzie dans T3.
Maintenant les films de la rentrée portent sur leurs épaules la lourde tâche de relancer la fréquentation.
Notamment du côté des sorties attendues, Bienvenue Au Gîte, Les Invasions Barbares ou encore Bruce Tout-puissant.

T.N. (26 août 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter