Disney défie Netflix et va lancer son propre service de diffusion

mercredi 9 août 2017 - 14:58 | Showbizz
Disney a décidé de retirer ses productions de la plateforme de Netflix. Pour contrer le service de SVoD américain, le studio va lancer son propre service de diffusion à partir de 2019.



Cette annonce pourrait faire du mal à Netflix à plusieurs niveaux. Déjà, le groupe américain va voir disparaître de son catalogue un grand nombre de productions, puisqu’il s’agira autant des films Disney que Pixar. Quand on sait la domination actuelle de Disney à Hollywood, c’est un large public qui pourrait être directement visé. Par contre, pour ce qui est des contenus issus de la filiale Marvel – on pense notamment aux séries Marvel'S Jessica Jones, Luke Cage, etc. - ceux-ci resteront disponible sur Netflix. Du moins pour l’instant …

Également, la conséquence indirecte de cette prise de position de Disney, serait de voir d’autres studios tenter de prendre également leur « indépendance ». Cependant, le cas de Disney reste particulier puisqu’il s’agit d’une entreprise extrêmement importante. Notamment en raison de ses nombreuses filiales qui lui octroient une puissance que n’ont pas forcément les autres studios. Disney est, en effet, également présent dans le sport et va associer à son service de streaming les programmes sportifs qu’il détient via sa chaîne ESPN. Cela représente environ 10 000 événements nationaux et internationaux par an, que Disney pourra diffuser en direct, parmi lesquels le Baseball, le Hockey et le Tennis.

Cette décision de Disney de passer à un système de diffusion en streaming montre une volonté de s’adapter aux nouvelles technologies et habitudes des spectateurs. L’entreprise va pour ce faire investir 1,6 milliard de dollars dans l'entreprise technologique Bamtech. Le PDG de Disney, Robert Iger, a déclaré à ce sujet : « Cette acquisition représente une stratégie de croissance entièrement nouvelle pour l'entreprise […] Elle permet de tirer profit de la force de nos grandes marques ».

Du côté de Netflix, le groupe annonçait récemment vouloir multiplier ses contenus originaux, en dépit même de la colossale dette qui en résulte (à hauteur de 5 milliards de dollars). Espérant atteindre au plus vite 50% de programmes originaux. Pas sûr que la perte d’autres contenus ait été envisagée pour atteindre ce chiffre.

Pierre Siclier (9 août 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter