Divorce entre Disney et les fondateurs de Miramax

Depuis la polémique autour de la distribution du dernier film de Michael Moore, Fahrenheit 9/11, les studios Disney et Miramax avaient montré de profondes divergences. Le divorce se profile maintenant à l’horizon, le groupe Walt Disney a déclaré vouloir mettre fin aux douze années de partenariat avec les frères Weinstein.

Les légendaires frères Weinstein mis à l'écart

La réussite de Miramax ressemblait jusqu’ici à une belle success story à l’américaine. Originaires de New York, Harvey et Bob Weinstein fréquentaient le marché du film à Cannes à la fin des années soixante-dix. Utilisant leurs propres ressources, ils achètent les droits du film THE SECRET POLICEMAN’S BALL. En quelques mois, ils fondent leur société : Miramax. En 1993, la société de production est revendue à Disney. Cela n’empêche pas les frères Weinstein de produire des films ambitieux et de donner leurs chances à des réalisateurs comme Quentin Tarantino. Les deux hommes, rebelles de la machine hollywoodienne, avaient souvent montré leur anti-conformisme. Mais la polémique Michael Moore aggrave les relations déjà difficiles entre Miramax et Disney. Pour Michael Eisner, le patron de cet empire, il est temps de rompre avec les fondateurs de la filiale Miramax. D’après le journal américain de référence, Variety, il va invoquer une clause de leur contrat valable en principe jusqu’en 2009, pour rompre avec eux dès septembre 2005.

Les frères Weinstein ne souhaitent pas abandonner la direction de leur société, bien qu’appartenant à Disney. « Bob et Harvey espèrent qu’une solution à l’amiable sera trouvée pour leur permettre de continuer à être des membres productifs de la famille Disney », a déclaré un porte-parole de Miramax, toujours à Variety. L’avenir des frères producteurs dans le monde de Mickey semble définitivement compromis.

S.Y. (14 octobre 2004 - Avec l'AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter