Dossier Spécial James Bond !!!

Pourquoi un dossier de James Bond ? Ne connaît-on déjà pas tout ou presque sur l’agent le plus sexy de Sa Majesté ?

Tout d’abord parce qu’il n’y jamais de mal à se faire un petit plaisir en ce mois de novembre un peu dépressif (aaah les fêtes de Noël !)… Ensuite parce que le héros grand briton mérite bien un petit hommage après quarante ans de carrière cinématographique, vingt et un films et pourtant pas une seule ride. Bref, on a voulu vous faire un petit cadeau à l’occasion de la sortie ciné du très bon(d) Casino Royale.
Enjoy !

Dossier réalisé par Fanny Cairon et Eléonore Guerra

Un petit point sur une saga extraordinaire et incontournable !

« Casino Royale » est le premier roman de Ian Fleming. C’est dans cet ouvrage que nous découvrons pour la toute première fois le personnage de James Bond, ses goûts et ses vices. Ce titre pose en effet les bases de la plupart des concepts des livres et des films qui suivront, et présente les caractéristiques qui sont maintenant entièrement associées à Bond : son style, ainsi que ses penchants pour la boisson, la cigarette et le jeu.
Le langage du livre est très cru pour l’époque, et on ne tarde pas à le taxer de « sexuel », de « sadique » et de « snob ». Dans la première version publiée aux États-Unis, sous le titre « You Asked for It », les scènes à caractère sexuel ont d’ailleurs été écourtées afin de ne pas heurter la sensibilité du lectorat américain.

Bien que l’histoire soit relativement simple, Fleming fait preuve dans ce livre d’un réel don pour l’écriture. C’est entre autres son expérience dans le journalisme qui lui permet de transformer un semblant d’intrigue en un récit captivant, tout en présentant au lecteur une vision du monde à la fois violente et sophistiquée.

Publié pour la première fois en 1953, le livre avait été écrit un an plus tôt, alors que l’auteur, selon ses dires, essayait de penser à autre chose qu’aux préparatifs de son mariage imminent. Fleming situe l’action de son récit dans un contexte de paranoïa due à la guerre froide. Il s’inspire notamment de son passage dans les Services de Renseignements de la Marine britannique pendant la Seconde Guerre mondiale – il était alors réputé pour élaborer des plans d’une imagination débordante, mais bien souvent concrètement irréalisables.
Il faut attendre « Au service secret de Sa Majesté » pour avoir des détails plus précis.
« Casino Royale » est un très bon début pour Fleming, et l’accueil favorable du public le conduit à écrire onze romans supplémentaires et deux recueils de nouvelles. Mais c’est aussi l’un des titres les moins populaires auprès des fans d’aujourd’hui qui connaissent James Bond par le cinéma, dans la mesure où ce titre n’a jamais été adapté dans la série officielle.

La saga James bond, c’est d’ores et déjà 20 films disponibles en dvd (Coffret Ultimate James Bond), allant de James Bond Contre Dr. No à Meurs Un Autre Jour, en passant par Goldfinger ou encore Goldeneye.
Pour l’occasion, un coffret exceptionnel prenant les traits d’une vraie mallette est disponible sur le marché.

=> Voir le coffret Ultimate James bond qui propose les vingt premiers films de la saga !!!

Sur le tournage de Casino Royale

De Prague aux Bahamas, du lac de Côme à Venise, Casino Royale nous entraîne au cœur des débuts mouvementés de James Bond. Jusqu’à présent, les producteurs n’avaient jamais pu raconter cette exceptionnelle histoire, adaptée du tout premier roman de Ian Fleming publié en 1953, pour des raisons de droits, mais à force d’efforts, c’est enfin devenu possible. C’est donc un retour aux sources, avec un James Bond plus jeune, plus physique et plus sombre qui porte déjà en lui toutes les qualités qui en feront le héros planétaire que l’on connaît.

Casino Royale retrouve le souffle et l’énergie des origines avec une aventure pure et dure aux enjeux spectaculaires. D’un bout à l’autre du monde, entre paysages magnifiques et décors impressionnants, cette aventure fera de Bond l’homme complexe et solitaire qui fascine des millions de spectateurs. C’est parce qu’il va connaître le risque extrême et la trahison qu’il deviendra le plus redoutable des agents…

=> Voir toutes les vidéos (bandes-annonces, extraits etc...) !!!!

=> Voir notre rencontre avec toute l'équipe !

Les méchants qui embêtent James Bond !

La planète entière connaît les noms (et les plastiques) des acteurs ayant incarné 007 sur grand écran : les inoubliables Sean Connery (de 1962 à 1967) et Roger Moore (de 1971 à 1985), les accidentels George Lazenby (Au Service Secret De Sa Majesté 1969) et Timothy Dalton (Tuer N'Est Pas Jouer en 1987 et Permis De Tuer en 1989) et le sauveur de la franchise Pierce Brosnan (de 1995 à 2002).

Ceux qu’on connaît moins en revanche sont ceux des Bond Méchants. Et c’est bien dommage car, à y regarder de plus près, on trouve facilement du beau monde ! Commeaucinema.com revient pour vous sur Bond Guests du côté obscur de la Force…

En vrac et en paillettes (liste franchement pas exhaustive, vous nous excuserez !):

Joseph Wiseman (Viva Zapata !) en Docteur No (James Bond Contre Dr. No, 1962), Donald Pleasence (Thx 1138) dans On Ne Vit Que Deux Fois (1967), Max Von Sydow (Minority Report) dans James Bond : Jamais Plus Jamais (1983), Christopher Lee (a-t-on vraiment besoin de le présenter ?) dans L'Homme Au Pistolet D'Or (1974), Michael Lonsdale (Munich) dans Moonraker (1979), Christopher Walken dans Dangereusement Vôtre (1985), Benicio Del Toro dans Permis De Tuer (1989), Sean Bean dans Goldeneye (1995), Robert Carlyle (Trainspotting) dans Le Monde Ne Suffit Pas (1999) et Mads Mikkelsen (Adam'S Apples) dans Casino Royale (2006)…

Et quand les dames s’y mettent aussi…

Lotte Lenya (Rosa Klebb - membre du SPECTRE dans Bons Baisers De Russie,1963) ; Famke Janssen (Xenia Onatopp, complice d'Ouroumov dans Goldeneye, 1995) ou Sophie Marceau (Elektra King - fille d'un magnat du pétrole qui veut détruire Istanbul pour avoir le monopole du transport du pétrole en Europe de l'est dans Le Monde Ne Suffit Pas,1999)…

NOTA BENE : Voici un petit bonus pour votre petite culture générale. Il faut savoir que le roman Casino Royale a déjà été adapté à deux reprises… Deux tentatives que les propriétaires de la franchise préfèrent généralement occulter. Le casting de ces films vaut néanmoins le détour. Dans le premier (1954), c’est Peter Lorre (Casablanca) qui incarne Le Chiffre(!) et dans le second (1967), ce n’est autre qu’Orson Welles (Citizen Kane) qui reprend le rôle ! Dans cette version psychédélique, Welles croisera d’ailleurs Peter Sellers (007) ou encore Woody Allen…

Attention ! Voilà la recette du fameux Martini Dry à la James Bond : Le Vesper !!

A Commeaucinema, nous avons le plaisir de vous livrer tout spécialement le secret de l’authentique apéritif favori de notre agent secret : le Vesper.

- Trois mesures de gin Gordon
- Une mesure de vodka
- Une demi-mesure de Kina Lillet.
Passez au shaker avec quelques glaçons jusqu’à ce que ce soit bien frappé, et ajoutez un grand zeste de citron. Servez le tout dans une coupe à champagne, agrémenté d’une olive verte. C’est prêt !

L’anecdote :
La recette de ce cocktail est celle donnée par James Bond lui-même dans Casino Royale. Il porte le nom de l’héroïne du livre : Vesper. En réalité, il s’agit d’un cocktail inventé par Ian Fleming et son ami Ivar Bryce.
La recette de Casino Royale nécessite, pour sa réalisation, du Kina Lillet. L’auteur Kigsley Amis lui préfère cependant le vermouth Lillet, au goût beaucoup moins aigre que la quinine contenue dans le Kina.

A Lire…

Besoin d'anecdotes top secrètes ? Faites le 007 !

Il est né il y a plus de quarante ans. Il a vingt – bientôt vingt-et-un films à son actif. Il a les cheveux bruns, voire plutôt foncés – bientôt clairs. Vous connaissez par cœur son nom et son numéro… Et oui, je parle bien de Bond, James Bond ! Car à quelques heures (presque !) de la sortie du très attendu Casino Royale qui marque les débuts du blondinet Daniel Craig dans le costume et les chaussures top class de l'agent secret le moins secret de sa Majesté, voici un joli p'tit bouquin sur les dessous de la saga la plus éternelle du cinéma...

=> Voir la chronique entière du livre « James Bond – La saga est éternelle »

Avant d'aller au ciné, faites un tour au casino !

Vous avez adoré le film de Martin Campbell ? Ou vous mourrez d'envie de savoir comment TOUT a commencé ? Ca tombe bien, les éditions Bragelonne pensent à vous en rééditant le premier roman de Ian Flemming, avec en prime les yeux bleus de Daniel Craig et son noeud pap' débraillé en couverture…

=> Voir la chronique entière du livre « Casino Royale » de Ian Fleming !

James Bond, la suite ?

Après une sortie sur les écrans le 22 novembre, le dvd est prévu dans les bacs courant 2007.
Il se murmure d’ores et déjà qu’un nouveau James Bond avec Daniel Craig sortira au cinéma en mai 2008.

A noter que mai 2008 marquera le centenaire de la naissance de Ian Fleming. Les éditions Ian Fleming Ltd - propriété de la famille de l’écrivain - ont décidé de marquer le coup en sortant pour l’occasion un quinzième roman des aventures de James Bond. Elles ont en effet signé un contrat avec un auteur « très connu et réputé » dont l’identité restera secrète jusqu’au moment de la parution de l’ouvrage…
Suspense !

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter