DreamWorks n'est plus à vendre ! Pour le moment…

DreamWorks ne sera pas racheté par NBC Universal. La société fondée en 1994 par le trio Spielberg, Katzenberg, Geffen (respectivement réalisateur, ancien de Disney et homme d'affaire) était en négociation exclusive avec Universal depuis trois mois. Les pourparlers portaient sur le rachat éventuel des activités de films live-action uniquement. La branche animation, devenue indépendante l'année dernière, n'est pas concernée. C'est Geffen lui-même qui a révélé l'échec des négociations hier dans le « Wall Street Journal ». Une révélation qui n'est pas anodine, puisqu'en rendant publique la fin de l'exclusivité avec Universal, DreamWorks peut ouvrir des négociations avec d'autres sociétés.
Les principales raisons de cet échec relèveraient de Steven Spielberg. Selon ses collaborateurs, il a spontanément pris la tête des négociations il y a trois mois, mais s'est montré hostile au rachat dès le début. Le prix avancé par NBC Universal (1 milliard de dollars ! ) aurait été jugé insuffisant. De plus, si personne ne l'avoue, personne ne nie non plus le désir de Spielberg de conserver sa société indépendante. Nous n'avons pas pu nous mettre d'accord et nous ne sommes plus en discussions a résumé David Geffen.
DreamWorks et NBC reste cependant liés puisque Universal Home Video détient toujours le droit de distribuer les DVD de DreamWorks, d'animation et de live-action, ce qui représente 30% de ses recettes.
Conclusion, DreamWorks est toujours sur le marché, et NBC est toujours dans la course. Mais désormais au même niveau que tout le monde.…

L.L.G (le 28 septembre 2005 - Avec l'AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter