Dunkerque : le film de Christopher Nolan ne sera pas à Cannes !

vendredi 31 mars 2017 - 12:54 | Showbizz
On ne va pas se mentir : on s'attendait à ce que Dunkerque soit projeté lors de la prochaine édition du Festival de Cannes, présidée par Pedro Almodovar. Or son réalisateur Christopher Nolan vient tout juste de confirmer auprès de nos confrères de The Associated Press que le film ne sera pas terminé à temps pour être projeté au public cannois. Il nous faudra donc prendre notre mal en patience...



Le réalisateur d'Inception et Interstellar a cependant dévoilé de nouveaux détails sur son prochain film lors d'une interview pour le site Fandango... Christopher Nolan confirme que la majeure partie de Dunkerque a été tournée en format IMAX, et qu'il s'agit du "point culminant de toutes les expériences [qu'il a] eues par le passé" avec le format. Tout ce qu'il souhaite avec ce film, c'est "apporter au spectateur une expérience de deux heures la plus viscérale qu'il puisse espérer".

Le cinéaste espère que ceux qui connaissent l'histoire de la ville de Dunkerque seront "surpris par l'intensité de l'expérience". Il ajoute : "Il s'agit d'une histoire pleine de suspense et nous essayons réellement de lui rendre justice. Le rythme [du film] est constament stimulant, l'histoire et les scènes d'action sont extraordinairement prenantes. Je pense que le minimalisme de tout ça, la rapidité avec laquelle tout s'enchaîne et la manière dont on se retrouve impliqué dans cet évènement si court... tout ça est un rythme très différent de ce sur quoi j'ai pu travailler par le passé.".

Le journaliste Erik Davis revient également sur les séquences aériennes du film et l'enjeu qu'elles représentent pour le réalisateur, qui estime que personne n'a tenté de filmer des combats aériens de la même manière que dans son film : "Mon directeur de la photographie, Hoyte Van Hoytema, n'a jamais abandonné !". Nolan évoque également les difficultés rencontrées afin de faire rentrer une caméra au sein d'un cockpit, et de toutes les manipulations, discussions nécessaires entre les pilotes et propriétaires des avions afin de permettre un tournage le plus réaliste possible. "La sécurité est ce qui est de plus primordial dans l'aviation (...). Il nous a fallu des mois pour savoir comment on allait filmer ça (...). On pose les risques sur le papier, puis les pilotes s'envolent en toute sécurité, mais [le film laisse planer] la sensation de danger. C'est très excitant, et nous avons beaucoup travaillé en amont sur le son et la musique afin de donner aux gens l'impression d'être [dans le ciel]."

Christopher Nolan insiste enfin sur l'aspect minimaliste de son film, qui laissera peu de place au dialogue. Le réalisateur souhaitait avant tout que son film et son intrigue se démarquent par son aspect visuel, comme une sorte d'hommage aux films muet dont Nolan s'estime être un "incroyable admirateur". "Le challenge [était] de tenir une narration qui se passe au temps présent - ce qui signifie que nous n'en apprenons pas beaucoup sur les personnages avec qui nous vivons cette histoire. Nous vivons le moment et l'expérimentons en même temps qu'eux, à travers leur regard." Les premières images du film laissaient déjà entrevoir une expérience beaucoup plus intense et directe qu'à l'accoutumée, avec une très grande économie de dialogue, qui caractérisera par conséquent l'ensemble du long-métrage.

Dunkerque sortira le 19 juillet dans les salles françaises. Nous y retrouverons Tom Hardy, Cillian Murphy, Kenneth Branagh, Mark Rylance ou encore James D'Arcy. D'ici là, on se remet en condition avec le premier trailer ?

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com



Gabin Fontaine (31 mars 2017), avec Collider et Fandango

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter