Edgar Wright explique pourquoi quitter Ant Man a accéléré la production de Baby Driver

lundi 26 juin 2017 - 16:43 | Showbizz
A quelques semaine de la sortie de son nouveau film Baby Driver, Edgar Wright revient sur les raisons de son départ d’Ant-man.


Alors qu’il était associé à ce projet depuis 2006, le réalisateur de la trilogie Cornetto, avait quitté le navire Marvel en 2014 juste avant le début de la production. Une décision qui aurait été prise conjointement entre le cinéaste britannique et La Maison des idées. Les fameuses « divergences créatives » dont on entend actuellement parler du côté de Star Wars avaient été avancées. Même si Ant-man a plutôt bien marché sous la direction de Peyton Reed qui en avait repris les rennes, on aurait aimé voir la version de Wright, un cinéaste à la vision et l’univers bien plus unique.
Ce choix revient dans l’actu puisqu’il a accéléré la mise en chantier de Baby Driver, comme Wright l’explique à nos confrères de Variety :
« Je pense que la réponse la plus diplomatique c’est que je voulais faire un film Marvel mais je ne pense pas qu’ils voulaient vraiment faire un film d’Edgar Wright. C’était vraiment une décision qui m’a brisé le cœur de devoir quitter le projet après avoir travaillé dessus depuis si longtemps (…) J’étais scénariste et réalisateur et ils voulaient une version sans moi, et ayant écrit tous mes autres films, c’était difficile d'aller de l'avant en pensant que si je faisais l'un de ces films, j'aurais voulu être scénariste et réalisateur. En devenant subitement réalisateur de commande, vous ne vous investissez pas autant émotionnellement et vous vous demandez pourquoi vous êtes là. ».

L’abandon de ce projet a finalement eu du bon pour lui puisqu’il a pu se consacrer à un autre scénario qu’il avait déjà écrit : Baby Driver. « L’ironie à propos de ça c’est que je pensais dans un coin de ma tête, ‘Si le film Marvel marche bien, je pourrais peut-être faire Baby Driver ».
Edgar Wright a d’ailleurs réembauché son équipe technique ayant quitté Ant-man avec lui par solidarité, pour ne pas les laisser sans emploi.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que si l’on ne saura jamais à quoi aurait ressemblé un film Marvel par Edgar Wright, Baby Driver semble s’inscrire dans l’univers du metteur en scène comme le prouve sa bande annonce percutante et efficace. Elle promet du fun et des courses poursuites haletantes, le tout accompagné d’une bande son géniale et emmené par un casting quatre étoiles. Ansel Elgort interprète Baby, le héros et il sera épaulé par Kevin Spacey, Jamie Foxx, Lily James, Jon Bernthal et Jon Hamm. Du beau monde.

Le film, attendu sur nos écrans le 19 juillet, racontera l’histoire de Baby, chauffeur pour des braqueurs de banque qui cherche à quitter le monde criminel après avoir rencontré la fille de ses rêves. Mais sa lutte contre un grand patron du crime qui le force à continuer met son avenir et sa vie en jeu…

Vincent Kempf (Le 26 juin 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter