En Direct D'Annecy…

La 32ème édition du Festival International du Film d’Animation d’Annecy est officiellement ouverte. Et ça commence plutôt bien avec, en guise d’amuse-bouche le premier film d’animation datant de 1908 et réalisé par Emile Cohl, histoire de fêter le centenaire du dessin-animé au cinéma. La cérémonie d’ouverture a ensuite laissé place au puissant Valse Avec Bachir. Sensation à Cannes, le film a imposé un silence pesant dans la salle, ponctué par une belle standing ovation.

Le rendez-vous numéro un de l’animation mondiale est donc bel et bien lancé, avec l’Inde à l’honneur, neuf long-métrages et plus de quarante courts en compétition. Dès lundi, le jury a pu découvrir l’étonnant Sita Sings The Blues, de Nina Paley. Basé sur conte indien traditionnel, la réalisatrice américaine arrive à nous captiver en faisant chanter son héroïne sur des airs de vieux blues. Plein d’humour et truffé de différentes techniques d’animation, le film nous plonge dans cette légende d’un autre temps, tout restant très personnel et touchant.

Et ce n’est pas Barry Purves, membre du jury, qui me contredira, riant aux éclats à l’écoute des très bons dialogues. Matt Groening, le papa des Simpson, avait l’air moins séduit par le concept. A côté, les projections d’anim’ en tout genre s’enchaînent les unes après les autres, séries télé ou films de fin d’études, tout est bon à regarder ! Et il règne une ambiance toujours aussi chaleureuse et particulière avec le traditionnel concours d’avions en papier au début de chaque séance. A vous Paris…

Stéphane Canot (Annecy, le 10 juin 2008)

=> Retrouvez toutes les infos sur Annecy !

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter