Eric Cantona condamné à cause d'un film inachevé

mercredi 30 juin 2010 - 13:45 | Showbizz
La société de production Canto bros de l'ex-footballeur et comédien Eric Cantona a été condamnée par le tribunal de grande instance (TGI) de Paris à verser 11.000 euros au réalisateur d'un film inachevé dont elle avait acquis les droits, après la liquidation judiciaire de son producteur.
Si le jugement rendu le 27 mai et dont l'AFP a obtenu copie, redonne à Philippe Barassat ses droits d'auteur sur son premier long métrage, il rejette ses autres demandes portant notamment sur le versement de dommages et intérêts et la restitution de l'ensemble du matériel du film.


En conséquence le réalisateur qui avait assigné Canto bros en justice le 4 mars, "s'apprête à faire appel" a affirmé son avocat, Me Sébastien Haas. Tournée en 2006, la comédie musicale "Lisa et le pilote d'avion" avec à l'affiche Eric Cantona et la comédienne Rachida Brakni devenue son épouse, n'a pu être achevée "faute de moyens financiers suffisants", rappelle le jugement.

Placé en liquidation judiciaire le 1er mars 2007, le producteur Abracadabra a alors cédé pour 10.000 euros les droits de ce long métrage à la société Canto bros, laquelle a depuis "recherché des financements auprès de plusieurs sociétés distributrices" pour achever la post-production du film.
Or "les réponses, dont la plus récente date du 23 juillet 2009, ont toutes été négatives", note encore dans son jugement le TGI qui écarte la possibilité que "l'inertie de la société Canto bros à compter d'août 2009 ait été à l'origine d'un préjudice économique ou moral à l'encontre de Philippe Barassat".

Pour l'avocat de celui-ci en revanche, Canto bros s'était engagé à financer pour 200.000 euros, la post-production du film. Par ailleurs, si "Lisa et le pilote d'avion" ne voyait pas le jour la société d'Eric Cantona pourrait devoir rembourser les 400.000 euros d'avance sur recettes versés par le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC), souligne Me Sébastien Haas.

"En rachetant les droits du film, Eric Cantona a aussi racheté les obligations et les dettes qui vont avec. Or si le film n'est pas achevé, c'est qu'il a refusé de le terminer", dit-il. Mercredi ni le CNC ni Me Benoît Goulesque-Monaux le défenseur de Canto Bros, n'ont pu être joints pour un commentaire.

=> Toutes les infos sur Eric Cantona

(30 juin 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter